La Cour suprême a cassé sa condamnation à 20 ans d'emprisonnement pour trafic de drogue :

La Française Aurore Gros-Coissy a quitté Maurice


Publié / Actualisé
La Française Aurore Gros-Coissy, qui a retrouvé la liberté ce ce mercredi 25 novembre 2015 après quatre ans de prison, a quitté Maurice ce samedi 30 novembre à destination de la France, a indiqué à l'AFP son avocat Rama Valayden. Agée de 28 ans, elle avait été arrêtée le 19 août 2011 à l'aéroport de Port-Louis après la découverte dans ses valises de 1 680 comprimés de Subutex. Ce substitut à l'héroïne vendu sous ordonnance en France mais strictement interdit à Maurice, où il est le stupéfiant le plus consommé. La jeune femme a toujours clamé son innocence affirmant avoir été piégé par son ex petit ami
La Française Aurore Gros-Coissy, qui a retrouvé la liberté ce ce mercredi 25 novembre 2015 après quatre ans de prison, a quitté Maurice ce samedi 30 novembre à destination de la France, a indiqué à l'AFP son avocat Rama Valayden. Agée de 28 ans, elle avait été arrêtée le 19 août 2011 à l'aéroport de Port-Louis après la découverte dans ses valises de 1 680 comprimés de Subutex. Ce substitut à l'héroïne vendu sous ordonnance en France mais strictement interdit à Maurice, où il est le stupéfiant le plus consommé. La jeune femme a toujours clamé son innocence affirmant avoir été piégé par son ex petit ami

Après sa libération, la jeune femme a passé quelques jours de vacances avant de quitter l'île."J'ai souhaité prendre un bain dans l'océan Indien, raison pour laquelle j'étais arrivée dans l'île il y a quatre ans", avait-elle expliqué après sa libération.

De son côté, Me Rama Valayden qui a assuré sa défense en appel a annoncé avoir demandé à une avocate française, Me Christine Mejean, de déposer plainte au tribunal de Bobigny, dans la banlieue de Paris contre ceux qui, selon l'avocat, ont "piégé" la jeune femme.

Invité samedi à commenter la libération d'Aurore Gros Coissy, l'ambassadeur de France à Maurice Laurent Garnier a simplement affirmé: "C?est un dénouement heureux". Il a rappelé que l'ambassade de France a joué son rôle consistant à s?assurer de la protection consulaire des citoyens français.

AFP

   

2 Commentaire(s)

Né faste, Posté
L'Ambassade de France a curieusement été très longue à réagir. L'avocat de l'institution à Maurice si l'on fouille bien ayant été l'artisan du retard judiciaire amenant ce dénouement heureux... il y a des choses pas très nettes dans cette affaire.
, Posté
elle a raison de quitter vite l'ile maurice , car il faut pas faire comme dans l'affaire d'air cocaine , quitter l'ile de la dominique et revenir après ou partir en françe et rester en françe !!!.
les juges mauriciens peuvent changer de pronostics !.