La Bretagne - Accident sur un chantier (actualisé à 20h10) :

Ouvriers ensevelis - L'une des deux victimes est décédée - Deux personnes en garde à vue


Publié / Actualisé
En fin de matinée ce lundi 15 février, deux ouvriers ont été ensevelis par un glissement de terrain chemin La Grotte à La Bretagne après des travaux de terrassement sur un chantier d'eaux usées. L'une des victimes est décédée après un arrêt cardio-respiratoire, les pompiers sont en train de l'extraire des gravats. Une seconde victime, âgée de 39 ans, a été extraite aux alentours de 14h30. Elle a été transférée au Centre hospitalier universitaire sans médicalisation. Un collège des ouvriers, présent au moment des faits, âgé de 26 ans, est en état de choc, il a été conduit au CHU. Deux personnes occupant des fonctions de cadres au sein de l'entreprise employant les victimes ont été placées en garde à vue
En fin de matinée ce lundi 15 février, deux ouvriers ont été ensevelis par un glissement de terrain chemin La Grotte à La Bretagne après des travaux de terrassement sur un chantier d'eaux usées. L'une des victimes est décédée après un arrêt cardio-respiratoire, les pompiers sont en train de l'extraire des gravats. Une seconde victime, âgée de 39 ans, a été extraite aux alentours de 14h30. Elle a été transférée au Centre hospitalier universitaire sans médicalisation. Un collège des ouvriers, présent au moment des faits, âgé de 26 ans, est en état de choc, il a été conduit au CHU. Deux personnes occupant des fonctions de cadres au sein de l'entreprise employant les victimes ont été placées en garde à vue

L'accident a eu lieu en fin de matinée, deux ouvriers ont été totalement ensevelis dans le quartier de La Bretagne à Saint-Denis, alors qu'ils travaillaient sur un chantier de canalisation. Vers 11h50, ils étaient tous deux dégagés jusqu'à la taille. Un des deux, conscient, ne sentait plus ses membres inférieurs. Le second ouvrier est décédé après un arrêt cardio-respiratoire.

Une enquête a été ouverte pour homicide involontaire et deux cadres de l'entreprise ont donc été placés en garde à vue.

www.ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !