Police - Contrôles routiers :

Saint-Denis - Ils roulaient à 165 km/h et à 142 km/h


Publié / Actualisé
Vers 2 heures ce samedi 26 mars 2016, les policiers ont intercepté deux automobilistes qui roulaient à 165 km/h et à 142 km/h sur la RN2 au niveau de boulevard Léopold Rambaud à Saint-Denis. Cette portion de route est limitée à 90 km/h. Leurs permis ont été immédiatement retirés et leurs véhicules immobilisés. Ces contrôles ont été effectués par les policiers du groupe de sécurité routière et de la formation motorisée urbaine départementale (FMUD) dans "le cadre de la lutte contre la délinquance routière nocturne, et particulièrement celle issue des courses motorisées (pousse - ndlr) prenant leur départ boulevard Léopold Rambaud à Saint-Denis" indiquent les services de police (Photos DDSP974/UD)
Vers 2 heures ce samedi 26 mars 2016, les policiers ont intercepté deux automobilistes qui roulaient à 165 km/h et à 142 km/h sur la RN2 au niveau de boulevard Léopold Rambaud à Saint-Denis. Cette portion de route est limitée à 90 km/h. Leurs permis ont été immédiatement retirés et leurs véhicules immobilisés. Ces contrôles ont été effectués par les policiers du groupe de sécurité routière et de la formation motorisée urbaine départementale (FMUD) dans "le cadre de la lutte contre la délinquance routière nocturne, et particulièrement celle issue des courses motorisées (pousse - ndlr) prenant leur départ boulevard Léopold Rambaud à Saint-Denis" indiquent les services de police (Photos DDSP974/UD)

Un premier automobiliste a été contrôlé à 165 km/h au volant de d'un véhicule Honda dont la marque et la caractéristique de la motorisation sont affichées sur la carrosserie. "Apercevant le dispositif policier souhaitant le contrôler, le conducteur est brusquement sorti de sa voie de circulation puis, après avoir esquivé un véhicule de police, a tenté de regagner la Nationale" déclarent les services de police dans un communiqué publié ce samedi matin.

L'automobiliste a finalement été intercepté. Il a expliqué avoir tenter de prendre la fuite car il "avait eu peur". Ce qui fait commenter à la police "l'explication résidait sans doute également dans le fait que ce conducteur s'avérait rouler sans assurance et sous l'emprise de produits stupéfiants". Deux rouleaux de papier journal contenant du zamal ont été trouvés dans son véhicule.

Le conducteur a été placé en garde à vue. Son permis lui a été immédiatement retiré. Son véhicule a été placé en fourrière sur instructions du Parquet "dans l'attente d'une décision judiciaire qui pourra décider de sa définitive confiscation. Cette peine complémentaire s'ajoutera aux amendes prononcées à l'audience correctionnelle" note le communiqué de la police.

Un peu plus tard dans la nuit un autre conducteur a été contrôlé alors qu'il roulait à 142 km/h. Il était au volant de la Citroën C4 de son père avec trois passagers à bord. "Son permis a été également retenu et le véhicule familial immobilisé en cette veille de week-end pascal" indique la police.

"Cette opération fait suite à la récurrence du phénomène des courses non autorisées se déroulant sur un axe routier qui a justifié depuis le début de l'année l'intervention à vingt reprises des forces de police suite des accidents matériels voire corporels" soulignent les services de police. "Quatre de ces accidents sont d'ailleurs survenus de nuit sur le Boulevard Rambaud dans un contexte de rassemblements de spectateurs venus admirer aux feux tricolores les "exploits" des conducteurs comme c'était le cas encore ce (samedi) matin" dit encore la police avant de prévenir que "les contrôles se poursuivront".

www.ipreunion.com

   

Mots clés :

    1 Commentaire(s)

    GERARD97460, Posté
    C'est une bonne initiative de la part des policiers et des forces de l'ordre de l'Île de la RÉUNION sous couvert du préfet de ce département.
    Les contrôles devraient être fait un peu plus souvent et on retrouvera toujours des délinquants au volant de ces véhicules en excès de vitesse ou alcoolisé ou sous l'emprise de produits stupéfiants. Il faut leur saisir leurs véhicules et enlever leurs permis immédiatement comme cela a été effectuer. Il faut que ce genre d'opération de sécurité soit mené sur l'ensemble du département pas seulement à Saint-Denis, il faut sévir plus sévèrement contre ce genre d'individus au volant..
    Illustration : Kwa Films

    Kwa Films

    37 reportage(s)