Voisins et proches témoignent (actualisé à 18h00) :

Double découverte macabre dans une maison de Saint-Gilles, l'homme identifié grâce à ses tatouages


Publié / Actualisé
Deux cadavres ont été découverts ce mardi 26 juillet, dans la soirée, dans une maison à proximité du port de plaisance de Saint-Gilles. Arrivés sur place aux alentours de 9h ce matin, les gendarmes continuent leur enquête, mais pour l'heure, l'identité des victimes et les circonstances de leur décès ne sont pas connues. Selon les informations de nos confrères de Réunion Première, le corps de l'homme a été "identifié grâce à ses tatouages aux bras". Il s'agirait de "Jonathan Calimoutou reconnu comme étant l'homme du couple retrouvé mort. Il était l'occupant de la petite maison", toujours selon Réunion Première. Selon le site d'information, "il était connu des services de la justice et a déjà fait plusieurs séjours en prison. Il était sorti récemment de cellule après avoir purgé une lourde peine pour des violences sur son ex compagne et ses enfants" termine l'article de Réunion Première.
Deux cadavres ont été découverts ce mardi 26 juillet, dans la soirée, dans une maison à proximité du port de plaisance de Saint-Gilles. Arrivés sur place aux alentours de 9h ce matin, les gendarmes continuent leur enquête, mais pour l'heure, l'identité des victimes et les circonstances de leur décès ne sont pas connues. Selon les informations de nos confrères de Réunion Première, le corps de l'homme a été "identifié grâce à ses tatouages aux bras". Il s'agirait de "Jonathan Calimoutou reconnu comme étant l'homme du couple retrouvé mort. Il était l'occupant de la petite maison", toujours selon Réunion Première. Selon le site d'information, "il était connu des services de la justice et a déjà fait plusieurs séjours en prison. Il était sorti récemment de cellule après avoir purgé une lourde peine pour des violences sur son ex compagne et ses enfants" termine l'article de Réunion Première.

Le corps d'un homme et d'une femme, en état de décomposition avancée, ont été retrouvés dans petite maison en dur sous tôle, située dans une rue très passante, tout près du parking du port de plaisance.

Les gendarmes se sont rendus sur place hier soir, après qu'un voisin, Mickaël Labbé, a donné l'alerte, précisant que des odeurs suspectes se dégageaient de l'habitation. Il explique avoir d'abord pensé à un animal mort, avant de s'inquiéter, n'ayant pas vu son voisin depuis le début de la semaine.

 

 

Ce matin, un véhicule de la brigade des recherches de la gendarmerie et un véhicule de la police nationale sont revenus sur les lieux pour continuer l'enquête.

 

Le portait vert de la cour, mis sous scellé, a été ouvert par les enquêteurs, qui ont revêtu leurs combinaisons blanches pour procéder à divers prélévements sur les lieux du drame. Dans la cour de la maison peinte en vert, on pouvait encore apercevoir ce matin du linge qui séchait à l'air libre.

 

Bordée par un club de plongée d'un côté et un club de sport de l'autre, la maison serait occupée par Jonathan Calimoutou, mais selon le procureur, Eric Tufféry, qui s’est déplacé sur les lieux "rien ne permet pour l’heure de dire" si l'un des corps retrouvé appartient à "l’occupant attitré de la maison”. D'après les informations recueillies par Radio Freedom, le jeune homme était injoignable depuis plusieurs jours et n’aurait donné aucune nouvelle. Sa soeur est convaincue que c'est le corps de son frère qui a été retrouvé. Elle s'exprimait au micro de Freedom
 

 L’autopsie, prévue demain jeudi, devrait permettre d'avoir plus d'éléments sur le déroulé des événements.

www.ipreunion.com

   

Mots clés :

    Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !

    Illustration : Kwa Films

    Kwa Films

    37 reportage(s)