Quatre accidents mortels se sont produits :

Un week-end meurtrier sur les routes réunionnaises


Publié / Actualisé
Ce premier week-end du mois de novembre 2016 a coûté la vie à quatre personnes. Une triste série qui a commencé dans la nuit de samedi pour se terminer ce dimanche soir. Collision, sortie de route, carambolage... Le week-end meurtrier a également été marqué par plusieurs autres accidents sur les routes de l'île.
Ce premier week-end du mois de novembre 2016 a coûté la vie à quatre personnes. Une triste série qui a commencé dans la nuit de samedi pour se terminer ce dimanche soir. Collision, sortie de route, carambolage... Le week-end meurtrier a également été marqué par plusieurs autres accidents sur les routes de l'île.

Le cauchemar routier commence dans la nuit de samedi à dimanche avec un carambolage mortel sur la route des Tamarins, au niveau de Saint-Leu. Trois véhicules sont impliqués : un conducteur perd la vie, deux autres personnes sont gravement blessées. Le Smur, dépêché sur place, n'a pas pu réanimer le quinquagénaire. Un accident "impressionnant" selon les témoins, avec des véhicules totalement réformés.

Toujours dans le sud et toujours au milieu de la nuit, c'est une sortie de route qui coûte la vie à un jeune homme près du centre-ville du Tampon. Âgée d'une vingtaine d'années, la victime aurait chuté dans un ravin près du rond-point des Chandelles.

La série meurtrière se poursuit le lendemain, en début d'après-midi. Une collision frontale coûte la vie à un quadragénaire, dans les hauts du Gol, à Saint-Louis. Les sapeurs-pompiers et le Smur se rendent sur place, sans pouvoir sauver le conducteur. C'est la troisième victime.

Après le Sud, c'est à l'Est de l'île d'être touché par ce week-end noir. Vers 20 heures ce dimanche, un scootériste fait une sortie de route à Saint-André, près du parc du Colosse. Le Smur, dépêché sur place, n'a malheureusement pas pu réanimer le trentenaire.

40 personnes mortes sur les routes réunionnaises depuis le début de l'année

En moins de 24 heures, le bilan est de quatre victimes de la route. Le mois de novembre devient ainsi le plus meurtrier depuis juillet qui a compté 7 décès dûs à des accidents. En 2015, novembre avait également été une période noire sur les routes, avec 6 décès en 30 jours.

Au total, ce sont 40 personnes qui ont perdu la vie sur les routes réunionnaises depuis le début de l'année.

Ce week-end a également été ponctué par une série d'accidents de moindre gravité. Sortie de route, collision, carambolage : des dégâts matériels étaient principalement à déplorer.

www.ipreunion.com

   

1 Commentaire(s)

JP, Posté
Et pendant ce temps, 44 000 euros (chiffres peut être inférieurs au coût réel) sont déboursés par mois pour l'entretien des filets anti-requins et pour ceux qui font nage nage pour de de la pseudo surveillance ! Des Réunionnais meurent chaque week-end mais ça ne fait ni chaud ni froid aux autorités "compétentes". Une crise du logement sans précédent touche notre île mais il faut en priorité prioriser des filets anti-requins ! Laisse créole crever, pas grave ! Na filets pou entoure a li dans son cercueil !