Les suspects sont toujours en fuite :

Saint-Benoît - Un gramoune agressé et cambriolé à Bras-Canot


Publié / Actualisé
Ce mardi 2 mai 2017, un gramoune a a été violemment agressé et cambriolé dans le secteur de Bras-Canot, à Saint-Benoît. Il a été pris en charge par les secours. Selon des témoins sur Freedom, les voleurs sont repartis au volant du véhicule de leur victime avec un butin évalué à 50 000 euros. En fin d'après-midi, l'hélicoptère de la gendarmerie survolait les lieux à la recherche des agresseurs
Ce mardi 2 mai 2017, un gramoune a a été violemment agressé et cambriolé dans le secteur de Bras-Canot, à Saint-Benoît. Il a été pris en charge par les secours. Selon des témoins sur Freedom, les voleurs sont repartis au volant du véhicule de leur victime avec un butin évalué à 50 000 euros. En fin d'après-midi, l'hélicoptère de la gendarmerie survolait les lieux à la recherche des agresseurs

Plusieurs suspects seraient toujours en fuite, après un cambriolage violent dans le quartier de Bras-Canot à Saint-Benoît. Le gramoune a été pris en charge par les secours, prévenus à 13h40. Selon des témoins, les auteurs du vol seraient repartis avec la voiture du vieil homme en emportant un butin évaluer à 50 000 euros en argent et objets de valeur.

Victime de "coups et blessures", indiquent les pompiers, le gramoune a été transféré au centre hospitalier de Saint-Benoît. Les individus à l'origine du vol sont activement recherchés par les forces de l'ordre.

Le 15 avril, un cambriolage similaire a eu lieu à Sainte-Anne : un couple de gramounes a été séquestré et battu. L'homme de 76 ans est décédé d'un arrêt cardiaque. Les individus, cagoulés et gantés, étaient repartis avec près de 50 000 euros. Les trois suspects ont ensuite été mis en examen pour séquestration ayant entraîné la mort et placés en détention.

mp/www.ipreunion.com

   

2 Commentaire(s)

KUNTA KINTé, Posté
Cruelle ce fait divers en s'en prenant à un Ainé sans défense

Colère : Christiane Taubira, "Notre-Dame de Lourdes des peines légères" de Gilbert Collard

TAUBIRA : La loi de 2009 ne permet pas de différer les incarcérations. Christiane Taubira ment sur ses deux points. Si le magistrat n’a pas incarcéré ces délinquants, c’est plutôt en application de la circulaire Taubira de septembre 2012 qui demande à tous les parquets de France de veiller "à l'état de surpopulation pénale" .

Comme Christiane Taubira refuse de créer des places de prison, elle cherche des excuses pour ne pas incarcérer ces voyous.

Jean, Posté
St Benoît suit le même chemin que le sud sauvage ?