Trois maîtres-chiens et leurs malinois à la recherche du jeune gendarme (actualisé) :

La famille de Mathieu Caizergues ne croit pas à l'hypothèse d'une chute mortelle


Publié / Actualisé
Comme l'indiquait Imaz Press Réunion dès ce lundi 3 octobre 2017, l'enquête liée à la disparition de Mathieu Caizergues se poursuit avec l'arrivée de trois gendarmes maîtres-chiens et de leurs malinois spécialisés dans la recherche de corps. Ils tenteront de retrouver les traces du gendarme vu pour la dernière fois vivant lorsqu'il remontait de Mafate en direction du Maïdo le 23 juin 2017. Contactée, la famille du jeune gendarme ne croit pas à la piste d'une chute mortelle. Pour preuve le post Facebook publié sur la page Retrouvons Mat ce lundi 2 octobre.
Comme l'indiquait Imaz Press Réunion dès ce lundi 3 octobre 2017, l'enquête liée à la disparition de Mathieu Caizergues se poursuit avec l'arrivée de trois gendarmes maîtres-chiens et de leurs malinois spécialisés dans la recherche de corps. Ils tenteront de retrouver les traces du gendarme vu pour la dernière fois vivant lorsqu'il remontait de Mafate en direction du Maïdo le 23 juin 2017. Contactée, la famille du jeune gendarme ne croit pas à la piste d'une chute mortelle. Pour preuve le post Facebook publié sur la page Retrouvons Mat ce lundi 2 octobre.

 

 

Pour ménager les proches de jeune homme, nous n'avions pas préciser dans notre article de ce lundi que cette équipe cynophile était spécialisée dans la recherche de corps. Suite à notre publication, la mère du jeune homme, Delphine Caizegues, nous contactait pour nous demander de publier cet élément. Les enquêteurs avaient en effet informé la famille de ce nouveau dispositif. À noter que Delphine Caizegues et ses proches rejettent toujours l’hypothèse de la chute mortelle lorsque Mathieu remontait de Mafate en direction du Maïdo. L'équipe cynophile va d'ailleurs commencer ses opérations ce mercredi 4 octobre au Maïdo.

Lire aussi : Trois maîtres-chiens et leurs malinois à la recherche de Mathieu Caizergues

La mère de Mathieu Caizergues espère que les recherches dans le cirque vont se terminer le plus rapidement possible, afin que l’équipe cynophile puisse poursuivre les investigations dans le Sud de l’île. Zone où plusieurs personnes certifient avoir aperçu Mathieu Caizergues. Un sentiment partagé par Jérôme Caizergues, le père du jeune homme.

"La section de recherches (de la gendarmerie - ndlr) nous a contactés. Nous sommes tenus informés. Ils cherchent là où ils doivent chercher. Les enquêteurs veulent refermer cette porte en suivant cette piste (celle de Mafate - ndlr)", confie-t-il par téléphone à Imaz Press ce mardi.

Lire aussi : Mathieu Caizergues aurait été vu en vie dans les hauts de Saint-Joseph

La famille a connu un regain d'espoir le 9 septembre lorsque des pique-niqueurs affirmaient avoir vu son fils à la Crête, dans les hauts de Saint-Joseph. Les témoins assuraient l’avoir formellement identifié. Ils auraient donné une bouteille d’eau à Mathieu. Ce dernier aurait ensuite laissé l’objet sur place. Un bidon remis à la gendarmerie puis envoyé en métropole pour des analyses afin de rechercher d’éventuelles traces d’ADN.

Les résultats devaient être connus à la fin du mois de septembre. Il faudra encore patienter un peu. "Le bidon est parti en analyse. Nous aurons les résultats la semaine prochaine", glisse Jérôme Caizergues.

Lire aussi : "Mystère Mathieu Caizergues - L'ADN parlera "raisonnablement" d'ici la fin du mois"

Les maîtres-chiens et leurs malinois resteront une semaine à La Réunion. Ils devaient être héliportés à Mafate. Là où Mathieu Caizergues a officiellement été aperçu pour la dernière fois dans la montée de Mafate vers le Maïdo, entre la Brèche et Ticol le vendredi 23 juin dans l’après-midi.

- Jamais revenu -

Il partait en randonnée avec deux personnes, un gendarme de Saint-Paul et le mari d'une gendarme de la Possession. C'est dans cette brigade que le jeune gendarme mobile avait été affecté pour quelques mois. Mathieu Caizergues n'est jamais revenu de cette sortie en montagne. Ces deux compagnons ont ensuite été placés en garde à vue dans le cadre d'une information judiciaire ouverte pour non assistance à personne en danger.

Ils avaient signalé sa disparition plus de trois heures après l'avoir vu sur un sentier de Mafate. Malgré des recherches importantes auxquelles participaient activement la mère, la famille et les amis du jeune homme, aucune trace de Mathieu n'a été retrouvée depuis. La famille, revenue dans l'île dès le signalement effectué par les pique-niqueurs, poursuit activement ses efforts.  Les parents et les proches placardent depuis des affiches dans plusieurs secteurs de l'île.

- Toutes les pistes -

Ils explorent toutes les pistes. Une page Facebook  "Retrouvons Mat" se trouve en ligne. Et Delphine Caizergues en est persuadée "je vais retrouver mon fils, j'en suis convaincue" dit-elle. Si vous avez des informations concernant Mathieu Caizergues, contactez la gendarmerie en composant le 17 ou en appelant la famille au 06 50 48 40 13.

D'ailleurs, les organisateurs du Grand Raid demandent aux coureurs d'ouvrir l'œil sur les sentiers, du 19 au 22 octobre prochain. Objectif : dénicher le moindre indice.

ts/mb/www.ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !