La mère de Mathieu Caizergues revient rechercher son fils :

Delphine Caizergues : "J'espère retrouver Mathieu vivant"


Publié / Actualisé
#LaRéunionavecMat. Il s'agit du nom de l'événement organisé à Saint-Louis ce dimanche 5 novembre 2017 et auquel Delphine Caizergues, la mère de Mathieu Caizergues, le gendarme disparu depuis le 23 juin dernier, et son compagnon vont participer. Leur avion se posera à l'aéroport Roland-Garros ce dimanche à 11 heures. Avant ce retour, elle s'exprime depuis la métropole sur cette opération de recherches et espère bien retrouver son fils vivant.
#LaRéunionavecMat. Il s'agit du nom de l'événement organisé à Saint-Louis ce dimanche 5 novembre 2017 et auquel Delphine Caizergues, la mère de Mathieu Caizergues, le gendarme disparu depuis le 23 juin dernier, et son compagnon vont participer. Leur avion se posera à l'aéroport Roland-Garros ce dimanche à 11 heures. Avant ce retour, elle s'exprime depuis la métropole sur cette opération de recherches et espère bien retrouver son fils vivant.


Le point de rendez-vous se situe au niveau du rond-point de l’usine du Gol à 14 heures. Sur la page Facebook Retrouvons Mat, 20 internautes confirment leur participation. 115 autres se disent intéressés. Delphine ignore encore combien de personnes viendront ce dimanche à Saint-Louis.

"Pourquoi Saint-Louis ? Car avant de repartir de l'île (en octobre dernier : Ndlr), des témoins nous ont dit avoir vu un homme correspondant à la description physique de Mathieu. Il aurait été aperçu à certains endroits aux mêmes heures et sur plusieurs jours différents. Mais nous n’avions pas eu le temps de faire les vérifications", explique par téléphone la coiffeuse installée à Montpellier.

La professionnelle tient un salon. Elle souhaite profiter de cette journée pour relancer les recherches. Des petits groupes effectueront en effet du porte à porte et questionneront les Saint-Louisiens, photo de Mathieu à la main.

"Je n’ai aucune nouvelle des enquêteurs de la section de recherches. Je reste une semaine à La Réunion et je vais m’entretenir avec le juge d’instruction. Je suis convaincue de retrouver Mathieu. J’espère le retrouver vivant", glisse-t-elle.

Lire aussi : Les maîtres-chiens poursuivent les recherches au Maïdo

Du côté des proches, malgré leur absence physique dans le département, les investigations continuent. Notamment avec le détective privé engagé par la famille. Ce dernier tente de vérifier de un certain nombre de pistes. Durant leur séjour, Delphine et son compagnon continueront, eux, leurs investigations dans le Sud.

Le gendarme porté disparu était aperçu pour la dernière fois le 23 juin dans l’après-midi alors qu’il remontait de Mafate vers le Maïdo, entre la Brèche et Ticol.

Une zone où trois équipes cynophiles -des maîtres-chiens et leurs animaux spécialisés en recherche de corps- menaient des opérations en octobre. Elles repartaient une dizaine de jours plus tard.

Le 7 octobre dernier, un homme se présentait à la gendarmerie de Saint-Joseph, affirmant être celui que des pique-niqueurs avaient pris pour Mathieu Caizergues le 9 septembre à la Crête dans les hauts de Saint-Joseph. Il avait manipulé une bonbonne d’eau envoyée en métropole pour des analyses.

Lire aussi : Mathieu Caizergues aurait été vu en vie dans les hauts de Saint-Joseph

Quelques jours après ce signalement, la famille Caizergues revenait dans l’île. Ses membres placardaient des avis de recherche dans plusieurs secteurs. Surtout dans le Sud. Ils menaient leurs propres investigations, en parallèle de l’enquête pilotée par la section de recherches de la gendarmerie nationale.

Pour rappel, le 23 juin, Mathieu Caizergues randonnait avec un gendarme de Saint-Paul et le mari d’une gendarme de la Possession. Brigade où il travaillait.

Ces deux compagnons étaient ensuite placés en garde à vue. Une information judiciaire était ouverte pour non-assistance à personne en danger. Ils signalaient la disparition de Mathieu plus de trois heures après l'avoir vu pour la dernière fois sur un sentier.

Depuis, le mystère Caizergues reste entier. Certains membres de sa famille espèrent, malgré le temps qui passe, pouvoir le retrouver vivant.

ts/www.ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !