[GENDARMERIE] L'heure du bilan après Noël :

57 infractions dont 40 génératrices d'accidents graves


Publié / Actualisé
L'Escadron départemental de sécurité routière (EDSR) menait des contrôles routiers lors de ce week-end prolongé du 22 au 25 décembre 2017. Les motards relevaient au total 57 infractions  dont 40 génératrices d'accidents graves indique le communiqué de l'EDSR. Parmi elles : 13 alcoolémies dont 6 délits (taux supérieur ou égal à 0,40 mg par litre d'air), 23 excès de vitesse dont un conducteur circulant à 102 km/h avec une vitesse retenue de 97 km/h en agglomération à Saint-Paul sur la Chaussée Royale dans la soirée de samedi.(Photo d'illustration)
L'Escadron départemental de sécurité routière (EDSR) menait des contrôles routiers lors de ce week-end prolongé du 22 au 25 décembre 2017. Les motards relevaient au total 57 infractions  dont 40 génératrices d'accidents graves indique le communiqué de l'EDSR. Parmi elles : 13 alcoolémies dont 6 délits (taux supérieur ou égal à 0,40 mg par litre d'air), 23 excès de vitesse dont un conducteur circulant à 102 km/h avec une vitesse retenue de 97 km/h en agglomération à Saint-Paul sur la Chaussée Royale dans la soirée de samedi.(Photo d'illustration)

 

Ces infractions entraînaient la rétention immédiate du permis de conduire pour ces sept usagers (6 pour l'alcool et un pour la vitesse). Il y aussi eu 3 refus d'obtempérer (auteurs en cours d’identification), 5 conduites sans permis ou sous le coup d'une suspension.

L'analyse des interventions nocturnes liées à la sécurité routière témoigne aussi d'un bilan défavorable. Les gendarmes constataient 7 alcoolémies au cours des 20 fois où ils intervenaient sur des accidents de la circulation. Cela représente un ratio de plus de 30 % d'alcoolisation des usagers impliqués dans un accident la nuit (entre 19h00 et 07h00) !

Ces résultats prouvent que malgré la multiplication des avertissements et les efforts déployés par les forces de l'ordre, encore trop d'usagers s'affranchissent des règles élémentaires de conduite.

La gendarmerie demeure mobilisée et continue à sensibiliser les usagers par tous les moyens dont elle dispose afin de permettre au plus grand nombre de conserver un esprit de fête, sans sombrer brutalement dans la douleur la peine et les remords.

   

1 Commentaire(s)

Keke Makote, Posté
"malgré la multiplication des avertissements et les efforts déployés par les forces de l'ordre, encore trop d'usagers s'affranchissent des règles élémentaires de conduite"

Yes, sa nout kiltir !