Décès d'Aude-Emmanuelle Hoareau :

Sa famille va porter plainte pour erreur médicale


Publié / Actualisé
Aude-Emmanuelle Hoareau décédait le 13 octobre 2017 suite à une rupture d'anévrisme à 39 ans. La famille de La Réunionnaise, poète, écrivaine et docteure en philosophie, va porter plainte contre deux médecins pour erreur médicale nous apprend le Quotidien dans son édition du jour.
Aude-Emmanuelle Hoareau décédait le 13 octobre 2017 suite à une rupture d'anévrisme à 39 ans. La famille de La Réunionnaise, poète, écrivaine et docteure en philosophie, va porter plainte contre deux médecins pour erreur médicale nous apprend le Quotidien dans son édition du jour.

 

La famille de l’enseignante à l’école supérieure d’art au Port a saisi le procureur. Quelques jours avant sa mort, elle serait allée consulter à SOS Médecins et le docteur lui aurait diagnostiqué un nerf coincé entre deux vertèbres et prescrit des médicaments et un rendez-vous pour un scanner.

La trentenaire n’a pas pu effectuer cet examen car sa carte vitale n’était pas jour. Elle faisait ensuite un malaise lors d’une conférence le lendemain et décèdera à son domicile "faute d’avoir reçu les soins et le bon diagnostic", indiquent les membres de sa famille à nos confrères.

Aude-Emmanuelle Hoareau remportait le Prix de la nouvelle de l'Océan Indien et celui du Roman du Grand Océan. Auteure de "Concepts pour penser créole", elle contribuait également au  "Manifeste pour une pensée créole réunionnaise" de 2011.

ts/www.ipreunion.com

   

2 Commentaire(s)

Mangue José gaté, Posté
Oui, en effet dans quelle société vit-on, quand tu voit des gens opposer certains malheurs à d'autres malheurs .
Oui, Monsieur Jose, dans quelle société vit-on ? dans une société où on blablate pour rien dire, où la notion d'humanisme devient à géométrie variable, selon si t'est migrant, blanc, noir, pauvre, gay, de sexe féminin etc...


Jose, Posté
La trentenaire n’a pas pu effectuer cet examen car sa carte vitale n’était pas jour.

Quelle horreur, dans quelle société vis-t-on, un étranger n'ayant jamais cotisé aurait eu son examen en quatrième vitesse.

Une personne aussi brillante, quel gâchis, mes sincères condoléances attristées à ses proches.