L'établissement ne serait pas en règle :

Guillaume Saint-Paul : une pension pour personnes âgées perquisitionnée


Publié / Actualisé
Ce mardi 25 juillet 2018, suite à la demande du Procureur de la République , les forces de l'ordre, l'Agence régionale de santé (ARS) et les services sociaux ont investi un établissement accueillant des personnes âgées au Guillaume Sant-Paul. L'opération a été menée en raison d'une "suspicion de pension marron", selon une information de confrère linfo.re ensuite confirmée à Imaz Press par le parquet
Ce mardi 25 juillet 2018, suite à la demande du Procureur de la République , les forces de l'ordre, l'Agence régionale de santé (ARS) et les services sociaux ont investi un établissement accueillant des personnes âgées au Guillaume Sant-Paul. L'opération a été menée en raison d'une "suspicion de pension marron", selon une information de confrère linfo.re ensuite confirmée à Imaz Press par le parquet

"L’enquête est en cours. L’établissement ne semble pas être vraiment en règle", a expliqué à Imaz Press le procureur Eric Tufféry

Les services sociaux, l’ARS et les forces de l’ordre ont dont contrôlé les conditions d’accueil des gramounes. Comme le signale le parquet, l’enquête devra établir les faits de responsabilité Pour l’heure, aucune interpellation n’a été faite, mais deux personnes âgées ont été transférées à l’hôpital pour un bilan de santé à la demande de l'Agence régionale de santé.

ml/www.ipreunion.com

   

1 Commentaire(s)

Jose, Posté
Comment peut-on faire du fric sur la misère des autres ?