Saint-Pierre (actualisé) :

Meurtre de l'infirmière : la garde à vue de la deuxième personne interpellée prolongée


Publié / Actualisé
Le premier suspect arrêté dans l'affaire du meurtre de l'infirmière de 34 ans à Saint-Pierre avait été relâché ce matin, vendredi 16 novembre. Une deuxième personne "extérieure à l'entourage de la victime" avait été interpellée et placée en garde à vue hier à 19 heures, garde à vue que le parquet a choisi de prolonger "le défèrement en vue de l'ouverture d'une information judiciaire aura lieu demain à 14h" précise le tribunal de grande instance de Saint-Pierre.
Le premier suspect arrêté dans l'affaire du meurtre de l'infirmière de 34 ans à Saint-Pierre avait été relâché ce matin, vendredi 16 novembre. Une deuxième personne "extérieure à l'entourage de la victime" avait été interpellée et placée en garde à vue hier à 19 heures, garde à vue que le parquet a choisi de prolonger "le défèrement en vue de l'ouverture d'une information judiciaire aura lieu demain à 14h" précise le tribunal de grande instance de Saint-Pierre.

 Pour rappel, la jeune femme a été retrouvée morte à son domicile par les policiers du commissariat de Saint-Pierre sans la nuit de lundi 12 au mardi 13 novembre 2018. D'après les premiers éléments de l'enquête, elle aurait été violemment agressée et serait décédée des suites de ses blessures.

"Les investigations techniques et scientifiques des policiers de la brigade criminelle de la sûreté départementale et des agents du service de police technique du commissariat de Saint-Pierre ont permis de collecter plusieurs indices laissant supposer l'implication d'une personne extérieure à l'entourage de la victime dans la mort de cette dernière, écrit dans un communiqué le vice Procueur de la République. La personne suspectée était interpellée et placée en garde à vue hier à 19 heures.


Compte tenu des évolutions de l'enquête ainsi que des auditions de la première personne suspectée, celle-ci a été remise en liberté.

Les enquêteurs poursuivent leurs investigations le temps de la garde à vue de la seconde personne. Aucun déferrement n'est envisagé aujourd'hui."
 

www.ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !