Il avait disparu depuis deux mois :

Le corps retrouvé dans la Garonne serait celui de Martin Pennica


Publié / Actualisé
Selon une source policière proche du dossier, le corps repêché par les sapeurs-pompiers le jeudi 21 mars 2019 dans la Garonne au niveau du quai Français de Bassens en Gironde serait celui de Martin Pennica. Des éléments comme les vêtements, similaires à ceux que le jeune réunionnais portait le soir de se disparition, ont poussé les policiers à privilégier cette hypothèse. Mais pour le moment, toujours selon cette source proche de l'enquête, les analyses ADN doivent confirmer cette hypothèse. Les résultats seront communiqués dans huit jours. Martin Pennica était porté disparu depuis le 19 janvier 2019. Il avait été vu pour la dernière fois à la sortie d'une boîte de nuit à Bordeaux
Selon une source policière proche du dossier, le corps repêché par les sapeurs-pompiers le jeudi 21 mars 2019 dans la Garonne au niveau du quai Français de Bassens en Gironde serait celui de Martin Pennica. Des éléments comme les vêtements, similaires à ceux que le jeune réunionnais portait le soir de se disparition, ont poussé les policiers à privilégier cette hypothèse. Mais pour le moment, toujours selon cette source proche de l'enquête, les analyses ADN doivent confirmer cette hypothèse. Les résultats seront communiqués dans huit jours. Martin Pennica était porté disparu depuis le 19 janvier 2019. Il avait été vu pour la dernière fois à la sortie d'une boîte de nuit à Bordeaux

Pour rappel, dans la nuit du 18 au 19 janvier dernier vers 5h du matin, l'étudiant réunionnais s'était volatilisé à la sortie d'une discothèque du centre-ville de Bordeaux. Depuis, plus aucune trace du jeune homme. Malgré les recherches des enquêteurs, la mobilisation de ses proches, les auditions de dizaine de personnes, le jeune homme n'avait été retrouvé

Lire aussi : Aucune trace de Martin Pennica depuis deux mois

www.ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !