L'unité d'élite a changé de nom :

Police : le RAID officiellement installé


Publié / Actualisé
C'est fait, le GIPN (Groupement d'intervention de la police nationale) a officiellement intégré le RAID (Recherche, assistance, intervention, dissuasion) l'unité d'élite de la Police Nationale. Effective depuis le 1er mars 2019, cette intégration a été officialisée ce mardi 18 juin par le préfet Jacques Billant, Eric Morvan, directeur général de la police Nationale et Jean-Baptiste Dulion, chef du RAID (Photo rb/www.ipreunion.com)
C'est fait, le GIPN (Groupement d'intervention de la police nationale) a officiellement intégré le RAID (Recherche, assistance, intervention, dissuasion) l'unité d'élite de la Police Nationale. Effective depuis le 1er mars 2019, cette intégration a été officialisée ce mardi 18 juin par le préfet Jacques Billant, Eric Morvan, directeur général de la police Nationale et Jean-Baptiste Dulion, chef du RAID (Photo rb/www.ipreunion.com)

L'intégration entre dans "le cadre de l'évolution du Schéma National d'Intervention pour lutter contre le terrorisme. A l'instar des autres GIPN métropolitains et ultramarins, le GIPN est donc devenu une antenne du RAID, permettant à toutes les unités de niveau 3 de la Police Nationale (unités d'intervention spécialisées) d'être désormais placées sous un commandement unique" indique la police.

Si le recrutement, les tests de sélection et la formation initiale restent inchangés, cette évolution permettra de développer les transferts de compétences, d'expérience et de moyens et de faciliter la coordination des formations continues. Aujourd'hui, ce sont 16 membres des forces de l'ordre qui font partie de l'antenne réunionnaise du RAID, dont huit locaux et huit métropolitains, âgés en moyenne de 30 à 35 ans.

Lire aussi : Police: le GIPN c'est fini, le RAID arrive

Lire aussi : Police nationale : ne dites plus GIPN mais RAID

Les missions principales restent inchangées : gestion de crise de haute intensité (forcené, prise d’otage), assistance aux services enquêteurs pour l'interpellation d’individus dangereux, escortes sensibles, protection de personnalités, sécurisation d’évènements, ainsi que les missions spécifiques outre-mer (appui aux services de secours et mise en œuvre de techniques de cordes en cas de catastrophe naturelle.

Le chef du RAID, Jean-Baptiste Dulion, était présent sur place. Celui-ci nous explique quel est le rôle du RAID. Regardez :

Le préfet et le directeur général de la police Nationale ont par ailleurs décoré quatre membres du RAID pour leur investissement lors des manifestations de novembre, où l'un d'eux avait perdu sa main. Ce dernier a reçu la médaille d'honneur pour acte de courage et de dévouement, tandis que ses trois collègues, présents lors de l'incident, ont reçu la médaille de la sécurité intérieure. Regardez :

www.ipreunion.com / redac@ipreunion.com

   

1 Commentaire(s)

La planque, Posté
l'occasion d'ouvrir des postes pour les pistonnés: du soleil, du canyoning, des trails, du kite surf, des primes et la planque au soleil pour venir jouer rambo sur des disputes familiales, des voleurs à l'étalage au chaudron et des manifestations gilet jaune.