Un navire du groupe du Réunionnais Jacques de Chateauvieux :

Naufrage du Bourbon Rhode : trois rescapés, onze membres de l'équipage toujours recherchés


Publié / Actualisé
Ce 26 septembre 2019, le navire Bourbon Rhode, appartenant au groupe du Réunionnais Jacques de Chateauvieux, a signalé être en difficulté au milieu de l'Atlantique à proximité d'un ouragan de catégorie 4. Il a ensuite coulé en mer. D'importants moyens ont été mis en place pour venir en secours au 14 membres de l'équipage, dont les nationalités sont pour l'instant inconnues. Trois hommes à bord d'un canot de sauvetage ont pu être secourus par un navire marchand dépêché sur place à la demande du centre régional opérationnel de sauvetage et de surveillance Antilles-Guyane. Onze membres de l'équipage sont toujours recherchés (Photo Marine Nationale - Le canot de sauvetage a été repéré ar par un Falcon 50)
Ce 26 septembre 2019, le navire Bourbon Rhode, appartenant au groupe du Réunionnais Jacques de Chateauvieux, a signalé être en difficulté au milieu de l'Atlantique à proximité d'un ouragan de catégorie 4. Il a ensuite coulé en mer. D'importants moyens ont été mis en place pour venir en secours au 14 membres de l'équipage, dont les nationalités sont pour l'instant inconnues. Trois hommes à bord d'un canot de sauvetage ont pu être secourus par un navire marchand dépêché sur place à la demande du centre régional opérationnel de sauvetage et de surveillance Antilles-Guyane. Onze membres de l'équipage sont toujours recherchés (Photo Marine Nationale - Le canot de sauvetage a été repéré ar par un Falcon 50)

Le Bourbon Rhode, remorqueur battant pavillon luxembourgeois, était au sud-sud-est de l’œil du cyclone Lorenzo, avec "une voie d’eau dans la partie arrière du navire" selon le groupe français Bourbon de services maritimes pour l’industrie pétrolière.

"Depuis le 26 septembre dans la matinée, d'importants moyens ont été déployés pour venir en assistance au remorqueur Rhode du groupe Bourbon, navire battant pavillon luxembourgeois, qui était signalé en difficulté au milieu de l'Atlantique à proximité d'un ouragan de catégorie 4" écrivent dans un communiqué conjoint le  ministère de la Transition écologique et solidaire et le ministère des outre-mer.


Depuis la réception de l'alerte, le centre régional opérationnel de sauvetage et de surveillance Antilles-Guyane (CROSS AG) a coordonné les opérations de sauvetage entre les différents moyens et autorités concernés "sous l'autorité du, préfet de la Martinique, délégué du Gouvernement pour l'action de l'Etat en mer, et en lien avec le commandant les Forces françaises aux Antilles" précie le communiqué.
 
Le samedi le 28 septembre, le survol par un Falcon 50 de la Marine nationale, dépêché spécialement de Brest sur la zone d'émission de la balise du navire Bourbon Rhode a permis de repérer un canot de sauvetage avec 3 hommes à bord qui ont été récupérés par un navire marchand envoyé sur la zone à la demande du CROSSAG.

"Le navire Bourbon Rhode a coulé en mer. En conséquence les recherches se poursuivent et s'orientent principalement sur les autres canots de sauvetage, au nombre de trois" notent les ministère.

 


 
Un avion américain sera présent sur site pour appuyer les recherches, désormais conduites par 4 navires sur zone. le Falcon 50 de la Marine nationale opèrera à nouveau demain matin. La frégate de surveillance de la marine nationale Ventôse et son hélicoptère de type Panther arriveront sur zone dans la nuit de dimanche à lundi.
 
La France assure la coordination du sauvetage maritime sur un espace de 24 millions de km2, soit 40 fois la superficie nationale terrestre. Les CROSS coordonnent ainsi chaque année près de 12 000 opérations de sauvetage."

 

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !