Nouveau drame de la route :

Plaine des Cafres : un jeune cycliste tué


Publié / Actualisé
Un cycliste de 14 ans a perdu la vie ce jeudi matin 28 novembre 2019 à la Plaine des Cafre. Selon les premières information, l'homme aurait chuté de son vélo après avoir glissé dans un virage. Il aurait ensuite été percuté par un bus. Les secours n'ont rien pu faire pour le ranimer (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Un cycliste de 14 ans a perdu la vie ce jeudi matin 28 novembre 2019 à la Plaine des Cafre. Selon les premières information, l'homme aurait chuté de son vélo après avoir glissé dans un virage. Il aurait ensuite été percuté par un bus. Les secours n'ont rien pu faire pour le ranimer (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
   

1 Commentaire(s)

Babouk loswoir, Posté
Je crois que c'était encore un enfant, un adolescent de 14 ans, sans doute encore au collège, il se rendait probablement à son établissement vu le créneau horaire de son trajet...
Que s'est-il réellement passé personne ne saurait le dire avec certitude. Ce qui est sûr : l'usage du réseau routier présente de très grands risques et parfois danger mortel.
En vérité quand un accident de la route se produit c'est la somme de plusieurs facteurs défavorables et aussi la mal chance... Toutefois, les autorités ont aussi leur part de responsabilité : les modes de déplacement en transport en commun ne sont pas assez développés ici, et le nombre de véhicules ne fait que croître chaque jour: agrandissant la probabilité d'avoir un jour un accident parfois grave : comme ce matin à la Plaine des Cafres.
Il faut prendre cette problématique au sérieux : revoir en profondeur notre organisation de territoire et son aménagement et ses équipements publics. Normalement, on devrait vivre paisiblement dans une petite île (isolée des grands continents...).
C'est malheureux et triste pour sa famille et La Réunion perd encore un enfant prématurément.
Condoléances à la famille de ce jeune garçon.
Les 25 septembre 2017, deux lycéens ont aussi perdu la vie juste à côté de leur établissement : Jean Perrin.