[LIVE] A la suite d'une collision entre une voiture de police et une moto :

Saint-Denis : heurts entre jeunes et policiers aux Camélias après la mort d'un motard


Publié / Actualisé
Le motard qui est entré en collision avec une voiture de la brigade anti-criminalité (BAC) de la police ce vendredi 9 janvier 2020 est décédé ce vendredi matin à l'hôpital de Saint-Pierre. L'accident s'était produit dans les rampes de Saint-François à Saint-Denis. La mère de la victime a déposé plainte. Des vives tensions sont en cours dans le quartier des Camélias dont été originaire le jeune homme. Suivez-nous, nous sommes en live (Photo Facebook)
Le motard qui est entré en collision avec une voiture de la brigade anti-criminalité (BAC) de la police ce vendredi 9 janvier 2020 est décédé ce vendredi matin à l'hôpital de Saint-Pierre. L'accident s'était produit dans les rampes de Saint-François à Saint-Denis. La mère de la victime a déposé plainte. Des vives tensions sont en cours dans le quartier des Camélias dont été originaire le jeune homme. Suivez-nous, nous sommes en live (Photo Facebook)
  • IPR

    Un calme précaire semble s'installer sur les Camélias

    Nous allons mettre fin à ce live. Nous le rouvriront si l'actualité l'exige

    Merci d'être restés avec nous

    Bonne soirée !

  • IPR

    Tirs de grenade

    Des heurts sont en cours entre des jeunes des Camélias et les forces de l'ordre. Des grenades lacrymogènes ont été tirées. La tension est de plus en plus vive

  • IPR

    La tension monte encore d'un cran

    Les pompiers sont aux Camélias et essayent d'intervenir pour éteindre les barricades enflammées. Les policiers sont également sur place pour sécuriser l'opération. Le jeunes estiment que leur présence est une provacations. Les premiers heurts sont en cours.

    Regardez la vidéo mise en ligne par un internaute

  • IPR

    [Les forces de l'ordre sur place]

    Alors que les pompiers sont en train de s'affairer à éteindre les poubelles en flammes, les membres des forces de l'ordre sont en position au coeur du quartier des Camélias. Ils assurent la sécurité des hommes du feu.

    Sur place, la tension est palpable. Les membres des forces de l'ordre portent leur équipement anti-émeute. Plusieurs véhicules de la police nationale stationnent dans le quartier des Camélias. Selon des témoins sur place, des grenades lacrymogène auraient été lancées.

    Source Radar 974

  • IPR

    La situation se tend un peu plus dans le quartier, avec des poubelles qui ont été enflammées par les jeunes

  • IPR

    Feux de poubelles

    La nuit est maintenant complètement tombée. Plusieurs feux de poubelles sont signalnés notamment au niveau de la cité Jacques Coeur et de la pharmacie de Chateau Morange. La circulation est trèsdifficile dans le secteur.

    Regardez ces images postées sur les réseaux sociaux

  • IPR

    Une trentaine de jeunes sont toujours près de certains barrages dans les Camélias. Certaines barricades ne sont plus tenues

    Aucun barrage n'a été enflammé pour le moment

  • IPR

    Dans plusieurs rues

    Les barrages sont toujours effectifs dans plusieurs rues donnant accès aux Camélias. Ils sont tenus par des jeunes.

    Les forces de l'ordre ne sont pas présentes dans le secteur. Regardez cette photo publiée par un internaute sur les réseaux sociaux

  • IPR

    Le jeune homme est décédé

    L'information est confirmée par le procureur de la République Eric Tuffery. "Le jeune est mort ce matin des suites de problèmes cérébraux graves" a indiqué le magistrat à Imaz Press Réunion ce jeudi vers 17 heures 40.

    Une autopsie sera pratiquée ce vendredi matin, a précisé le procureur.

    "La mère du jeune homme a porté plainte chez les gendarmes. Elle veut savoir dans quelles circonstances l'accident s'est produit, c'est une démarche que l'on peut comprendre" a ajouté Eric Tuffery.

    "Nous avons des éléments objectifs confortant les déclarations des policiers" a aussi souligné le procureur en faisant allusion à la vidéo montrant l'accident. Mais "si la famille a d'autres éléments, si elle veut que des témoins soient entendus, cela sera bien sûr possible" a ensuite affirmé le magistrat en précisant que l'enquête sera menée par les services de police.

    L'inspection générale de la police nationale, la police des police, n'a pas été saisie à ce stade "car aucun élément n'indique qu'il y aurait eu faute" de la part des policiers.

  • IPR

    Barrages

    Des poubelles, des détritus et des galets sont positionnés sur la chaussée. Ces barrages improvisés ne sont pas enflammés, mais ils gênent la circulation.

    Source : Radar 974

  • IPR

    Ambiance tendue ce jeudi 16 janvier 2020 aux Camélias à Saint-Denis

    Des dizaines de jeunes sont rassemblés dans le centre du quartier. Ils demandent que "toute la lumière soit faite" sur l'accident qui a eu lieu ce vendredi 10 janvier 2020 dans les rampes de Saint-François, Une voiture de la brigade anti-criminalité (BAC) de la police et une moto pilotée par un jeune des Camélias sont violemment entrées en collision.

    Le jeune homme a été grièvement blessé. Il est décédé des suites de ses blessures ce jeudi 16 janvier. Une enquête avait été ouverte par le parquet. Les investigations avaient mis les policiers hors de cause.

    Les enquêteurs disent, en effet, avoir déterminé que "la procédure d'interpellation en pareil cas a été respectée" par les policiers.

    Ces conclusions n'ont pas convaincu les jeunes du quartier. Des poubelles et des voitures ont été incendiées dès le lendemain de l'accident. De nouveaux troubles se sont produits ce mercredi soir.

    Ce jeudi, le climat reste très tendu.

    Pour leur part, les organisateurs du rassemblement soulignent sur les réseaux sociaux que leur action vise "à soutenir la mère et la famille" du jeune homme, "et non pas casser"

  • IPR

    Bonjour, bonjour

    Des tensions sont en cours dans le quartier des Camélias à Saint-Denis. Restez avec nous, nous sommes en direct

A propos

L'accident a eu lieu le vendredi 10 janvier 2020. Une moto entre en collision avec une véhicule de la BAC (brigade anti-criminalité) au niveau des rampes de Saint-François, à Saint-Denis. Le motard est gravement blessé. Il est pris en charge par le SMUR (service mobile d'urgence et de réanimation). Son pronostic vital est engagé

Lire aussi : Saint-Denis : un motard gravement blessé suite à une collision dans les rampes de Saint-François

Suite à l'accident, de vives tensions se produisent entre des jeunes et les forces de l'ordre. Des feux de poubelles et de voitures s ont été observés dans le quartier des Camélia.

Une enquête est ouverte pour le parquet pour déterminer les circonstances de la collision.

"Une vidéo conforte la version des policiers" indique le procureur

"On a voulu que l'enquête soit faite assez rapidement" déclarait ensuite le procureur Eric Tuffery.

"Les policiers de la BAC disent avoir vu le jeune arriver sur sa moto sur la voie opposée" ajoutait le magistrat. Il n'avait "pas de casque" et "semblait aller assez vite" poursuivait-il. Il explique la procédure dans ce cas : "on ne se met pas en travers de la route parce que c'est dangereux, mais on se rapproche de la ligne médiane pour montrer qu'on veut s'intéresser à son cas". C'est ensuite à la personne concernée de comprendre qu'il faut s'arrêter. Le procureur affirme qu'il "y avait de quoi passer à gauche et à droite".

Or "en face la moto arrivait très vite, [le jeune] a voulu éviter le contrôle", il s'est donc déporté sur la gauche. Il a ensuite "percuté le véhicule de police sur l'avant droit et il a été projeté" raconte Eric Tuffery.

"On a une preuve objective de ce que [les policiers] ont dit" ajoute-t-il : "il se trouve que pas très loin, quelqu'un a installé sur son terrain une caméra anti-vol et on a pu exploiter le film de la caméra." Sur celui-ci, "on voit bien le véhicule qui se déporte à une vitesse relativement basse, ça conforte la déclaration des policiers qui ont dit que c'était la procédure".

Eric Tuffery ajoute que c'est donc "la moto qui a percuté le véhicule de la BAC" et pas l'inverse, "ce n'était pas une course poursuite"

Le jeune est décédé, sa mère a porté plainte

Cette version des faits n'a pas convaincu les jeunes des Camélias, d'où les tensions en cours dans ce quartier.

Le motard est âgé d'une vingtaine d'années. Il a été gravement blessé à la tête. Il est hospitalisé à Saint-Pierre. Il décédé jeudi matin. Sa mère a porté plainte

www.ipreunion.com / redac@ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !