La forte tempête tropicale est à 470 km des côtes :

Les pluies de Felleng s'abattent sur La Réunion


Publié / Actualisé
À 10 heures, ce vendredi 1er février 2013, Felleng, qui a perdu en intensité, longeait toujours la côte ouest de La Réunion. Rétrogradée en forte tempête tropicale, le phénomène était situé à 470 km à l'ouest de l'île par les points par 21.1 degrés Sud et 50.7 degrés Est. Il se déplace à une vitesse de 11 km/h le long d'une trajectoire sud-sud-est. Le phénomène passe au plus près de nos côtes. Sur l'ensemble de l'île, le temps est de plus en plus mauvais. De nombreuses ravines sont en crues et des radiers sont submergés. Si on remarquait une accalmie relative sur le littoral portois ce vendredi matin, la mer reste très agitée. Un peu plus loin, au Cap La Houssaye, les vagues étaient toujours aussi spectaculaires. Des habitations ont aussi été inondées au Tampon. Rappelons que les radiers du Ouaki à Saint-Louis et de la rivière Saint-Etienne - qui venait d'être remis en service après le passage de Dumile -, ont été emportés. À Cilaos, un éboulis a coupé la route au niveau du lieu-dit "Petit Serré".
À 10 heures, ce vendredi 1er février 2013, Felleng, qui a perdu en intensité, longeait toujours la côte ouest de La Réunion. Rétrogradée en forte tempête tropicale, le phénomène était situé à 470 km à l'ouest de l'île par les points par 21.1 degrés Sud et 50.7 degrés Est. Il se déplace à une vitesse de 11 km/h le long d'une trajectoire sud-sud-est. Le phénomène passe au plus près de nos côtes. Sur l'ensemble de l'île, le temps est de plus en plus mauvais. De nombreuses ravines sont en crues et des radiers sont submergés. Si on remarquait une accalmie relative sur le littoral portois ce vendredi matin, la mer reste très agitée. Un peu plus loin, au Cap La Houssaye, les vagues étaient toujours aussi spectaculaires. Des habitations ont aussi été inondées au Tampon. Rappelons que les radiers du Ouaki à Saint-Louis et de la rivière Saint-Etienne - qui venait d'être remis en service après le passage de Dumile -, ont été emportés. À Cilaos, un éboulis a coupé la route au niveau du lieu-dit "Petit Serré".

Felleng passe au plus près des côtes ouest de La Réunion depuis ce vendredi matin. Selon Météo France, la forte tempête tropicale doit y rester encore pendant plusieurs heures. Conséquences, les conditions météorologiques sont de plus en plus dégradées et des ravages se font déjà sentir, dans le sud notamment.

Les radiers du Ouaki à Saint-Louis et de la rivière Saint-Étienne (reliant Saint-Pierre à Saint-Louis) ont été emportés. Des grosses perturbations du trafic routier sont donc à prévoir dans ce secteur. À Cilaos, un éboulis a coupé la route au niveau du lieu-dit "Petit Serré" et la RD242 route d’Ilet à Cordes est totalement fermée à la circulation jusqu’à nouvel ordre suite à des chutes de pierre.

À La Plaine des Cafres et au Tampon, on fait état de maisons inondées. De nombreuses ravines sont en crues et des axes routiers submergés.

Dans l’ouest, la mer reste très agitée. Si on notait une accalmie relative sur le littoral portois ce vendredi matin, un peu plus loin, au Cap La Houssaye, les vagues étaient toujours aussi déchainées. Les badauds étaient, eux, beaucoup moins nombreux aux abords du littoral. Certainement en raison des pluies abondantes.

Du côté de la baie de Saint-Paul, une bouée du parc marin a été arrachée. Vers 8 heures, la ravine Saint-Gilles a débordé, faisant craindre aux plaisanciers un envasement du port. Un risque quasi nul pour le moment.

Les radiers de Sainte-Suzanne et du Chaudron, submergés, sont fermés à la circulation, tout comme la route du littoral. Le littoral nord de Saint-Denis et le port de Sainte-Marie sont  interdits d’accès.

Rappelons que La Réunion est toujours en pré-alerte cyclonique. Felleng devrait s'éloigner progressivement dans le Sud dans l'après-midi.

À noter que les communes de Saint-Joseph, Petite-Ile, et Saint-Leu ont décidé de fermer les écoles maternelles et primaires ce vendredi 1er février. Fermeture également des écoles et collèges à l’Entre-Deux, à l’Etang-Salé, à Saint-Pierre et à la Plaine des Palmistes. Au Tampon, ce sont tous les établissements scolaires (écoles, collèges, lycées) qui seront fermés.

www.ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !