La Saint-Pierroise redoute son annulation :

Foot : flou total à La Réunion autour du 8ème tour de la Coupe de France


Publié / Actualisé
Le Premier ministre Jean Castex annonce la probable annulation de la Coupe de France, le président de la Fédération française de football Noël Le Graët dit qu'elle aura bien lieu... Le flou est encore total sur le maintien ou non de la compétition. Ici à La Réunion, la Ligue tient un discours différent de celui de la Saint-Pierroise concernant l'organisation de son prochain 8ème tour à jouer. Une seule chose est sûre, les dirigeants des Cigognes préféreraient que la compétition soit maintenue. En atteignant les 16èmes de finale la saison passée, ils avaient bénéficié de rentrées financières et d'une exposition médiatique non négligeables. Ils aspirent à revivre une nouvelle épopée, synonyme de bouffée d'oxygène dans le contexte sanitaire actuel. (Photo rb/ipreunion.com)
Le Premier ministre Jean Castex annonce la probable annulation de la Coupe de France, le président de la Fédération française de football Noël Le Graët dit qu'elle aura bien lieu... Le flou est encore total sur le maintien ou non de la compétition. Ici à La Réunion, la Ligue tient un discours différent de celui de la Saint-Pierroise concernant l'organisation de son prochain 8ème tour à jouer. Une seule chose est sûre, les dirigeants des Cigognes préféreraient que la compétition soit maintenue. En atteignant les 16èmes de finale la saison passée, ils avaient bénéficié de rentrées financières et d'une exposition médiatique non négligeables. Ils aspirent à revivre une nouvelle épopée, synonyme de bouffée d'oxygène dans le contexte sanitaire actuel. (Photo rb/ipreunion.com)

Alors qu'ils qu'ils disputeront prochainement leur 8ème tour de la Coupe de France face aux Mahorais du FC M'tsapéré, les dirigeants de la Saint-Pierroise ne savent toujours pas si la suite de la compétition aura bel et bien lieu. Concernant l'organisation de cette rencontre, ils avançaient mercredi 2 décembre que la Ligue réunionnaise de football (LRF) leur avait indiqué qu'elle se tiendrait le week-end du 19 décembre. Cette information a été démentie dans un second temps par le président de la LRF, Yves Ethève. Questionné par Imaz Press, il répondu tard dans la soirée de mercredi que pour l'instant, "aucune décision" n'avait été prise à ce sujet.

Il faut dire que la communication autour de son maintien se veut des plus chaotiques. y compris au niveau national. Interrogé par RMC, le Premier ministre Jean Castex annonçait dans un premier temps ce mercredi 2 décembre que l'édition 2020-2021 de la Coupe de France devrait prochainement être annulée.

La reprise du football amateur en Métropole ne pouvant pas avoir lieu le 15 décembre prochain, il serait effectivement compliqué d'organiser les 6ème, 7ème et 8ème tours dans un laps de temps permettant le maintien d'un calendrier cohérent.

Le président de la Fédération française de football (FFF), Noël Le Graët, n'a pas tardé à répondre à Jean Castex pour le contredire en affirmant quelques heures plus tard que ce n'était "pas cuit pour la Coupe de France" lors d'une interview menée par Le Parisien. Pourtant, ce même Noël Le Graët indiquait l'inverse mot pour mot quelques jours auparavant en déclarant à France 3 Bretagne que c'était "presque cuit" pour la compétition.

- Un "coup de massue" en cas d'annulation -

Témoins de ces annonces contradictoires, les Cigognes demeurent par conséquent dans le flou et préféreraient bien évidemment que la compétition puisse se maintenir. Encore en lice, une qualification en 32èmes de finale est en effet toujours possible pour eux. "Une annulation de la compétition serait une déception totale, un coup de massue", concède Luçay Arayapin, président de la Saint-Pierroise.

Et pour cause, une épopée en Coupe de France représente plusieurs avantages pour les équipes réunionnaises, à commencer par les retombées financières qu'elle garantit. "L'année dernière, lorsque l'on s'est qualifié en 16èmes de finale, cela nous a permis de nous maintenir à flot, économiquement et sportivement. Si on devait s'arrêter là, on aurait un gros manque à gagner", explique Luçay Arayapin.

Au-delà de l'aspect financier, un bon parcours en coupe est par ailleurs synonyme de meilleure exposition pour les joueurs. De cette façon, Ryan Ponti, grâce à de grosses performances avec les Cigognes lors de la précédente édition, s'est envolé pour la Bourgogne en janvier dernier afin d'y signer un contrat avec le club de l'AJ Auxerre, qui évolue en Ligue 2.

- La ligue de La Réunion dans l'attente -

Pour l'heure, "aucune information officielle de la FFF n'a été reçue par la Ligue" annonce Hosman Gangate, directeur technique régional de La Réunion. Il ajoute : "la communication actuelle me paraît incohérente. On va attendre une décision officielle. Mais je pense que la FFF maintiendra la compétition car l'enjeu financier est hyper important pour elle."

En effet, la Coupe de France est censée rapporter pas moins de 36 millions d'euros à la Fédération par l'intermédiaire des droits TV et des sponsors qu'elle génère. 

vl / www.ipreunion.com redac@ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !