Actualités du monde :

Incendie dans les Pyrénées: mort d'une femme pompier volontaire


Publié / Actualisé
Une femme sapeur-pompier volontaire a trouvé la mort dans la nuit de jeudi à vendredi dans un violent incendie qui ravageait forêts et garrigues dans la région de Cerbère (Pyrénées-Orientales), a-t-on appris auprès des pompiers.
Une femme sapeur-pompier volontaire a trouvé la mort dans la nuit de jeudi à vendredi dans un violent incendie qui ravageait forêts et garrigues dans la région de Cerbère (Pyrénées-Orientales), a-t-on appris auprès des pompiers.

La femme a péri vers 02H00 du matin alors qu'elle luttait contre l'incendie, a indiqué à l'AFP le capitaine Guillaume Brunet, chef de la cellule de crise.
Il s'agit d'une mère de famille d'une cinquantaine d'années qui se trouvait dans un groupe d'intervention lorsque l'incendie a brusquement changé de direction et les flammes se sont violemment rabattues sur les soldats du feu, ont précisé les secours sur place.
L'incendie s'est déclaré jeudi soir vers 21H45. Attisé par des vents violents et de fortes rafales, il avait déjà brûlé 100 hectares de maquis vers minuit puis encore une cinquantaine d'hectares à 06H00 vendredi, selon le Codis (Centre opérationnel départemental d'incendie et de secours).
Quelque 190 pompiers ont lutté toute la nuit contre le sinistre, aidés de 35 engins. Ces effectifs devaient être portés dans la matinée de vendredi à 240 soldats du feu au total, avec des renforts des départements voisins de l'Aude et de l'Hérault, a précisé Guillaume Brunet.
Des moyens aériens devaient également être engagés, selon le Codis. Quatre Canadair, deux Tracker et un avion de reconnaissance étaient attendus au lever du jour.
La préfète Josiane Chevalier s'est rendue sur place vers 04H00 du matin pour rencontrer le groupe d'intervention de la victime au centre de secours de Cerbère. Elle devait tenir une conférence de presse à 08H00 à Cerbère, ville du sud du département, non loin de la frontière espagnole.

- Zone escarpée et difficile d'accès -

Vers 07H00, le feu était toujours d'une extrême violence, attisé par de fortes rafales de vent, avec de hautes flammes sur les falaises rocheuses.
Aucune habitation n'était cependant menacée dans cette zone très escarpée et difficile d'accès en raison d'un relief très pentu constitué de falaises rocheuses. La violence du vent rendait les opérations très délicates, en particulier en perspective d'interventions aériennes, a pu constater une correspondante de l'AFP sur les lieux.
Au mois de mars, une jeune femme de 25 ans sapeur-pompier de Paris, qui était également sapeur-pompier volontaire dans l'Aude, était décédée en intervention en Seine-Saint-Denis. Il s'agissait du premier décès d'une femme sapeur-pompier de Paris lors d'une intervention.
Le nombre de pompiers volontaires a augmenté cette année pour la première fois depuis 11 ans, pour atteindre 190.000. François Hollande a fixé fin 2013 l'objectif "de retrouver 200.000 sapeurs-pompiers volontaires d'ici la fin du quinquennat, c'est-à-dire retrouver en 2017 le niveau qui était le nôtre une décennie plus tôt, en 2007".
Les volontaires représentent plus des quarts des pompiers, les autres étant professionnels ou militaires.


Par Brigitte DUSSEAU, Jennie MATTHEW - © 2015 AFP
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !