France :

Melun: un avocat tire sur le bâtonnier dans le tribunal et se suicide


Publié / Actualisé
Alors qu'un important procès s'ouvrait devant la cour d'assises de Melun (Seine-et-Marne) ce jeudi matin, un avocat a tiré sur le bâtonnier dans le tribunal, avant de retourner l'arme contre lui. L'avocat est décédé. Le bâtonnier, Maître Henrique Vannier d'après son homologue de Paris, a été pris en charge par les secours
Alors qu'un important procès s'ouvrait devant la cour d'assises de Melun (Seine-et-Marne) ce jeudi matin, un avocat a tiré sur le bâtonnier dans le tribunal, avant de retourner l'arme contre lui. L'avocat est décédé. Le bâtonnier, Maître Henrique Vannier d'après son homologue de Paris, a été pris en charge par les secours

Les faits se seraient déroulés au deuxième étage du bâtiment, dans les locaux de l'Ordre des avocats, indqiue 20minutes.fr où les deux hommes avaient vraisemblablement rendez-vous. Henrique Vannier, installé depuis 2001 à Brie-Comte-Robert, est entré en fonction en 2008, alors qu'il avait 36 ans. Il était à l'époque le plus jeune bâtonnier d'Ile-de-France et représentait près de 120 avocats.

D'après Le Parisien, le tireur avait fait l'objet d'une procédure disciplinaire qui avait abouti à une suspension de 3 ans, pour lettres de menaces au bâtonnier. L'avocat, Me Joseph Scipilliti, a tiré à trois reprises sur le bâtonnier, Henrique Vannier, à hauteur "du thorax, de l'épaule et de la hanche" avant de se suicider en se tirant dessus "à hauteur de la tête" a déclaré lors d'une conférence de presse Daniel Atzenhoffer, procureur adjoint de Melun.. L'agresseur est "semble-t-il décédé sur le coup", et sa victime a été transférée à l'hôpital Henri-Mondor de Créteil. "A l'heure actuelle", son "pronostic vital n'est plus engagé", a-t-il ajouté.

"Choqués" et "très émus", les avocats peinent à trouver leurs mots au tribunal de Melun, que les uns et les autres décrivent comme "très calme".

AFP

   

1 Commentaire(s)

ALEXANDRA, Posté
lire le livre de l'avocat sur le net....harcèlement.....les arrangements....feront comprendre cette issue...déplorable mais qui n'est que celle engendrée par un ras le bol.