Prise d'otages à Bamako :

Live Imaz Press - Fin de la prise d'otages - Au moins 27 morts - 3 assaillants tués


Publié / Actualisé
La prise d'otages à l'hôtel Radisson de Bamako au Mali est terminée. Elle avait commencé en milieu de journée ce vendredi 20 novembre 2015. Au moins 27 personnes ont trouvé la mort. Trois assaillants ont été tués ou se fait exploser. (les heures sont celles de La Réunion)
La prise d'otages à l'hôtel Radisson de Bamako au Mali est terminée. Elle avait commencé en milieu de journée ce vendredi 20 novembre 2015. Au moins 27 personnes ont trouvé la mort. Trois assaillants ont été tués ou se fait exploser. (les heures sont celles de La Réunion)

23 heures 40 :  Le bilan humain de la prise d'otages est "d"au moins trois terroristes tués ou qui se sont fait exploser", et au moins 27 morts parmi les clients et employés, a indiqué à l'AFP une source militaire malienne

21 heures : la prise d'otages à l'hôtel Radisson est terminée, annoncent les autorités maliennes. Le bilan humain est incertain. Au moins 22 personnes ont  trouvé la mort. Deux assaillants ont été tués

20 heures : 18 corps ont été retrouvés. Selon le minsitre malien de la sécurité les assaillants "n'ont pous d'otages"

19 heures 30 : Les forces spéciales françaises et américaines interviennent dans l'hôtel

18 heures 50 : Un groupe affilié à Al-Qaïda revendique la prise d'otage sur Twitter. Il s'agit des djihadistes d'Al-Mourabitoune. L'authenticité de cette revendication n'a pas encore pu être vérifiée.

18 heures 35 : Les forces spéciales françaises sont arrivées sur place à 14h (heure locale), annonce le ministère de la Défense.

18 heures 30 : Le Monde publie les premières images de la prise d'otage, diffusée par une télévision locale.

18 heures 20 : Le Pentagone annonce que des forces spéciales américaines portent assistance aux Maliens

18 heures 03 : Sept otages algériens ont été libérés, selon le ministre des Affaires étrangères algérien.

17 heures 48 : 124 clients et 13 membres du personnel sont toujours à l'intérieur de l'établissement, selon le propriétaire de l'hôtel Radisson.

17 heurs 41 : Des blessés sont en train de sortir de l'hôtel, selon un témoin interrogé par Le Monde Afrique.

17 heures 20 : D'après le gouvernement de New Delhi, 20 Indiens se trouvent dans l'hôtel Radisson.

16 heures 35 : "Les forces maliennes de sécurité ont commencé à progresser dans le bâtiment étage par étage, indique le correspondant de RFI. C'est au 7e étage que les assaillants ont regroupé tous les otages."

16 heures 20 : Les douze membres d'équipage d'Air France qui se trouvaient dans l'hôtel ont été évacués et sont en sécurité, confirme la compagnie aérienne.

16 heures 14 : "Nos forces spéciales ont libéré une trentaine d'otages, et d'autres ont pu s'échapper tout seuls", a déclaré à l'Agence France-Presse le colonel Salif Traoré, le ministre de la sécurité, sans autre précision.

16 heures 10 : François Hollande s'est exprimé sur la situation à l'hôtel Radisson et apporte son "soutien" au gouvernement malien : "La France fera en sorte, avec ses moyens sur place, d'obtenir la libération des otages au Mali. ""Dans le contexte que chacun connaît, je demande à tous nos ressortissants dans des pays que l'on sait sensibles de prendre tous leurs précautions", a ajouté le président.

16 heures 04 : 80 otages ont été libérés de l'hôtel Radisson, selon la télévision publique malienne.

16 heures : "Quarante hommes du GIGN et dix hommes de l'institut de recherche criminelle de la gendarmerie nationale s'apprêtent à quitter Paris pour Bamako", selon Le Monde.

15 heures 50 : Les militaires de la Mission de l'ONU au Mali apportent en ce moment un appui et "un renfort sécuritaire" aux autorités maliennes "tout en déployant des moyens médicaux sur le site", précise la Minusma.

 

 

 

 

15 heures 45 : Une vidéo des abords de l'hotel a été postée par "des touristes chinois pris en otages", selon l'agence de presse chinoise Xinhua.

 

 

15 heures 42 : Ouverture d'un numéro d'urgence à la cellule de crise du quai d'Orsay.

 

 

15 heures 38 : Le GIGN est envoyé à Bamako.

15 heures 15 : Une vingtaine de personnes auraient été libérées. Parmi les otages libérés figurerait le chanteur guinéen Sékouba Bambino qui se trouvait à l'hôtel Radisson, selon la BBC Afrique.

15 heures 02 : Dans un tweet, le Président du Mali, Ibrahim Boubacar Keïta, en ce moment au Tchad pour un sommet avec les Etats du Sahel, annonce qu'il écourte ce séjour pour rentrer à Bamako.

15 heures : Selon une source gouvernementale turque, six membres de la compagnie aérienne turque Turkish Airlines (THY) seraient également présents dans l'hôtel.

14 heures 48 : Les forces de l'ordre ont donné l'assaut

14 heures 40 : Selon le ministère de la sécurité, les forces de l'ordre auraient évacué "une dizaine de personnes". Un journaliste de l'AFP a lui vu trois personnes, dont deux femmes.

14 heures 35 : Des Français seraient présents dans l'hôtel, selon Reuters, ainsi que sept otages chinois.

13 heures 40 : Au moins trois personnes seraient mortes dans la prise d'otage. 15 otages libérés au compte goutte

13 heures 22 : 170 personnes seraient retenues dans l'hôtel Radisson, selon le groupe hôtelier. Parmi eux, 140 clients et 30 membres du personnel de l'établissement. L'hôtel, qui compte 190 chambres, seraient rempli à 90%, selon le propriétaire de l'hôtel.

13 heures : Trois individus se seraient introduits dans l'enceinte de l'établissement, vers 7h ce matin, à bord d'un véhicule portant des plaques diplomatiques.

12 heures 50 : Une prise d'otage serait également en cours, selon France 24.

12 heures 20 : (heure de La Réunion) : Une fusillade est en cours à l'hôtel Radisson à Bamako, au Mali, selon l'AFP. Des tirs d'armes automatiques pouvaient être entendus de l'extérieur de l'hôtel. "Ca se passe au septième étage, des jihadistes sont en train de tirer dans le couloir", a déclaré une source de sécurité.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !