Les records de chaleur continuent de s'enchaîner :

Climat: le mois dernier a été le mois de mai le plus chaud jamais enregistré


Publié / Actualisé
Qu'on ne s'y trompe pas : si beaucoup de Réunionnais se plaignent actuellement du froid, à l'échelle planétaire la réalité est tout autre. Le mois dernier a été le mois de mai le plus chaud sur le globe jamais enregistré depuis le début des relevés de températures en 1880, a annoncé jeudi l'Agence américaine océanique et atmosphérique (NOAA).
Qu'on ne s'y trompe pas : si beaucoup de Réunionnais se plaignent actuellement du froid, à l'échelle planétaire la réalité est tout autre. Le mois dernier a été le mois de mai le plus chaud sur le globe jamais enregistré depuis le début des relevés de températures en 1880, a annoncé jeudi l'Agence américaine océanique et atmosphérique (NOAA).

Les deux premiers mois du printemps, mars et mai, ont également vu le thermomètre à des niveaux sans précédent dans les annales pour cette période de l'année, dépassant de 1,06 degré la moyenne du 20e siècle qui a été de 13,3 degrés et battant de 0,22 degré le précédent record établi en 2015, a indiqué la NOAA.
En mai 2016, la température moyenne à la surface des terres et des océans a été 0,8 degré Celsius au-dessus de la moyenne du siècle passé pour s'établir à 14,7 degrés, soit 0,02 degré de plus que le précédent record pour ce mois établi en 2015.
A la surface des terres, la température moyenne mondiale a été en mai 1,17 degré supérieur à la moyenne du 20e siècle (11,1 degrés), soit la troisième plus élevée dans les annales derrière 2012 et 2015.
Sur les océans, la température a été en mai 0,76 degré au-dessus de la moyenne du siècle dernier (16,2 degrés), faisant du mois de mai le plus chaud sur la période l880-2016 et surpassant de 0,05 degré le précédent record établi à la surface des mers en mai 2015.

Par Céline CORNU - © 2016 AFP

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !