Actualités du monde :

"Biens mal acquis": l'oncle du président syrien mis en examen à Paris


Publié / Actualisé
L'ancien vice-président de Syrie Rifaat al-Assad, oncle de Bachar al-Assad, a été mis en examen à Paris dans une enquête sur des soupçons de détournements de fonds pour bâtir sa fortune immobilière en France, a appris l'AFP mardi de sources concordantes.
L'ancien vice-président de Syrie Rifaat al-Assad, oncle de Bachar al-Assad, a été mis en examen à Paris dans une enquête sur des soupçons de détournements de fonds pour bâtir sa fortune immobilière en France, a appris l'AFP mardi de sources concordantes.

Frère de l'ancien président syrien Hafez al-Assad, qui l'avait écarté du pouvoir dans les années 80, Rifaat al-Assad, 78 ans, a fait l'objet d'un mandat d'amener et a été mis en examen le 9 juin pour recel de détournement de fonds publics, blanchiment, ainsi que travail dissimulé pour des salaires d'employés non déclarés et payés en liquide, a précisé une source proche de l'enquête. L'ONG Sherpa, qui avait déposé plainte dans cette affaire de "biens mal acquis", a confirmé à l'AFP cette mise en examen.

Par Tom HANCOCK - © 2016 AFP
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !