MENU

"Une contre-vérité grave et infamante" selon la CGTR Educ'action :

Selon Nicolas Sarkozy, un enseignant ne travaille que 6 mois par an


Posté par
Des professeurs et des agrégés qui travaillent à mi-temps, pour Nicolas Sarkozy "ça ne peut pas continuer comme ça", les profs doivent être plus souvent à l'école. Le candidat à la primaire de la droite était l'invité de la matinale de France Inter, ce mardi 18 octobre 2016, et ses déclarations n'ont pas tardé à faire réagir, au moment où plusieurs enseignants sont victimes de violences sur leur lieu de travail. (photo d'archives)
Des professeurs et des agrégés qui travaillent à mi-temps, pour Nicolas Sarkozy "ça ne peut pas continuer comme ça", les profs doivent être plus souvent à l'école. Le candidat à la primaire de la droite était l'invité de la matinale de France Inter, ce mardi 18 octobre 2016, et ses déclarations n'ont pas tardé à faire réagir, au moment où plusieurs enseignants sont victimes de violences sur leur lieu de travail. (photo d'archives)


Nicolas Sarkozy répond aux questions de Patrick... by franceinter

Dans cette interview, Nicolas Sarkozy déclare notamment (à écouter à la 5e minute) "qu'on ne peut pas continuer comme ça. Un agrégé, c'est-à-dire le sommet en matière de compétences, c'est 15 heures d'obligation de service par semaine, 6 mois de l'année. Un certifié, c'est 18 heures d'obligation de service par semaine, 6 mois de l'année. Un professeur des écoles, c'est 24 heures d'obligation de service, 6 mois de l'année. Ça veut dire qu'un prof commence à 1.600 euros. Il faut absolument revaloriser la fonction enseignante, qui est très utile, qui est très difficile, et il faut en même temps augmenter la durée de présence des enseignants dans les établissements scolaires (...) les enseignants travailleront plus, entre 20 et 25% d'obligation de présence dans l'établissement en plus (...) Mais ils seront payés davantage".


Nicolas Sarkozy répond aux questions des... by franceinter

Ces propos font immédiatement réagir un auditeur, ( 2e minute), qui explique que le temps de travail effectif d'un enseignant ne se juge pas uniquement par son temps de présence dans l'établissement. Il faut aussi compter le temps de préparation des cours ou encore de correction des copies.  Selon l'Insee, en moyenne, un enseignant du second degré agrégé travaille 39 h 15 par semaine, un certifié : 42 h 53, un enseignant en élémentaire, 43 h 27.

Concernant les vacances, l'ancien président persiste : "on ne peut pas contester qu'il y a, dans l'organisation du calendrier scolaire, 6 mois de classe et 6 mois où il n'y a pas classe". Or les vacances scolaires ne représentent que 16 semaines sur 52 dans l’année, et non 24.

 

"Le corps enseignant n'a de fait pas besoin de ces stéréotypes dégradants"

Suite à ces propos, les réactions dans le milieu enseignant n'ont pas tardé à tomber. Ce mercredi 19 octobre, dans un communiqué, la CGTR EDUC'ACTION a tenu "à dénoncer avec fermeté les propos tenus par M. Nicolas Sarkosy hier sur les ondes de France Inter. A cette heure où tous doivent se mobiliser pour défendre l'école de la République et son personnel victime d'agressions multiples, prétendre que les enseignants ne travaillent que 6 mois par an est une contre-vérité grave et infamante, sous-entendre qu'ils ne font rien de la semaine est tout simplement révoltant. Cela est d'autant plus affligeant que c'est un ancien président de la république qui s'exprime... et qu'il aspire à le redevenir ! Notre métier est un métier difficile où la remise en question est constante. Le corps enseignant n'a de fait pas besoin de ces stéréotypes dégradants, au contraire il a besoin d'une reconnaissance forte et affirmée au plus haut niveau".

 

www.ipreunion.com

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !