Actualités du monde :

"Femmes de réconfort": Tokyo rappelle son ambassadeur à Séoul


Publié / Actualisé
Le Japon a annoncé vendredi le rappel temporaire de son ambassadeur en Corée du Sud pour protester contre l'installation en décembre, devant son consulat de Busan (Corée du Sud), d'une statue à la mémoire des esclaves sexuelles de l'armée impériale nippone, dites "femmes de réconfort".
Le Japon a annoncé vendredi le rappel temporaire de son ambassadeur en Corée du Sud pour protester contre l'installation en décembre, devant son consulat de Busan (Corée du Sud), d'une statue à la mémoire des esclaves sexuelles de l'armée impériale nippone, dites "femmes de réconfort".

"Le gouvernement japonais juge cette situation extrêmement regrettable", a déclaré le porte-parole du gouvernement, Yoshihide Suga, au cours d'une conférence de presse. Il a également annoncé d'autres mesures, dont la suspension de discussions économiques de haut niveau.

- © 2017 AFP
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !