Moyen :

ONU: l'attentat de Homs en Syrie vise à faire dérailler les négociations


Publié / Actualisé
L'émissaire de l'ONU Staffan de Mistura a estimé samedi que les attaques contre les services de renseignements syriens à Homs visaient à faire "dérailler" les négociations de paix de Genève.
L'émissaire de l'ONU Staffan de Mistura a estimé samedi que les attaques contre les services de renseignements syriens à Homs visaient à faire "dérailler" les négociations de paix de Genève.

"A chaque fois que nous avons des pourparlers, il y a toujours quelqu'un qui essaye de faire dérailler le processus. Nous nous y attendions", a déclaré à la presse M. de Mistura, interrogé sur les attentats revendiqués par l'ex-branche syrienne d'Al-Qaïda, qui ont fait 42 morts samedi.


AFP

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !