Turquie :

Erdogan accuse Merkel d'avoir recours à des "pratiques nazies"


Publié / Actualisé
Le président turc Recep Tayyip Erdogan s'en est pris personnellement dimanche à la chancelière allemande Angela Merkel, l'accusant de "pratiques nazies", en référence à l'interdiction de meetings électoraux en faveur du oui au référendum turc du 16 avril.
Le président turc Recep Tayyip Erdogan s'en est pris personnellement dimanche à la chancelière allemande Angela Merkel, l'accusant de "pratiques nazies", en référence à l'interdiction de meetings électoraux en faveur du oui au référendum turc du 16 avril.

"Tu a recours en ce moment à des pratiques nazies", a lancé M. Erdogan à Mme Merkel dans un discours télévisé. "Contre qui? Mes frères citoyens turcs en Allemagne et les ministres frères" qui ont tenté de se rendre en Allemagne il y a deux semaines pour faire campagne en faveur de l'extension des pouvoirs présidentiels en Turquie.

Par Tony GAMAL-GABRIEL - © 2017 AFP

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !