Ses traces ADN ont été retrouvées sur l'arme utilisée :

Attentat sur les Champs-Elysées - Un homme mis en examen et écroué


Publié / Actualisé
Un homme de 23 ans, dont l'ADN a été trouvé sur l'arme utilisée par Karim Cheurfi lors de l'attentat du 20 avril sur les Champs-Élysées, a été mis en examen et placé en détention provisoire, a-t-on appris samedi de source judiciaire.
Un homme de 23 ans, dont l'ADN a été trouvé sur l'arme utilisée par Karim Cheurfi lors de l'attentat du 20 avril sur les Champs-Élysées, a été mis en examen et placé en détention provisoire, a-t-on appris samedi de source judiciaire.

Des traces ADN de l'homme, inconnu des services antiterroristes, ont été découvertes sur la crosse du fusil kalachnikov utilisé par Karim Cheurfi lorsqu'il a tué un policier, Xavier Jugelé, 37 ans, et blessé deux de ses collègues et une passante allemande avant d'être abattu.

Pour rappel, l'Etat Islamique avait revendiqué l'attaque. La section antiterroriste du parquet de Paris avait été saisie.
 

AFP

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !