Affaire Grégory :

Jacqueline Jacob mise en examen pour enlèvement, séquestration suivie de mort


Publié / Actualisé
La grand-tante du petit Grégory, Jacqueline Jacob, a été mise en examen vendredi pour enlèvement et séquestration suivie de mort, 32 ans après le meurtre de ce petit garçon de 4 ans retrouvé pieds et poings liés dans les eaux de la Vologne, le 16 octobre 1984, a-t-on appris de source proche du dossier.
La grand-tante du petit Grégory, Jacqueline Jacob, a été mise en examen vendredi pour enlèvement et séquestration suivie de mort, 32 ans après le meurtre de ce petit garçon de 4 ans retrouvé pieds et poings liés dans les eaux de la Vologne, le 16 octobre 1984, a-t-on appris de source proche du dossier.

Jacqueline Jacob, 85 ans, tante de Jean-Marie Villemin, père de l'enfant assassiné, a quitté le Palais de justice de Dijon escortée par plusieurs gendarmes avant de monter dans un véhicule, ont constaté des journalistes de l'AFP. Le parquet général a par ailleurs requis une mise en examen pour "séquestration" à l'encontre de Marcel Jacob, son époux, selon son avocat.

Les détails de l'affaire sont à retrouver ici.


AFP

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !