Contre un mannequin :

Retour au Zimbabwe de Grace Mugabe, soupçonnée d'agression en Afrique du Sud


Publié / Actualisé
La première dame du Zimbabwe, Grace Mugabe, accusée d'agression en Afrique du Sud où elle avait demandé l'immunité diplomatique, est rentrée dimanche à Harare, a rapporté le groupe audiovisuel public ZBC.
La première dame du Zimbabwe, Grace Mugabe, accusée d'agression en Afrique du Sud où elle avait demandé l'immunité diplomatique, est rentrée dimanche à Harare, a rapporté le groupe audiovisuel public ZBC.

"Le président Robert Mugabe qui était accompagné de la première dame (...) est arrivé à bord d'un vol Air Zimbabwe dimanche très tôt" à Harare, a rapporté la ZBC. Depuis l'agression dont Grace Mugabe est soupçonnée contre un mannequin, le 13 août à Johannesburg, les spéculations allaient bon train pour savoir où se trouvait la première dame.

Par Veronique DUPONT - © 2017 AFP

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !