Selon Emmanuel Macron :

Syrie: Assad est un "criminel" et devra être jugé


Publié / Actualisé
Le chef de l'Etat français Emmanuel Macron a estimé mardi que le président syrien Bachar al Assad était "un criminel" et devrait répondre de ses crimes devant "la justice internationale", tout en précisant que c'était au peuple syrien de choisir librement son dirigeant. "Bachar al-Assad, c'est un criminel, il devra être jugé et répondre de ses crimes devant la justice internationale. Mais je n'ai pas fait de sa destitution un préalable, par pragmatisme", a déclaré M. Macron lors d'une conférence de presse, estimant qu'il revenait au peuple syrien "de choisir librement le dirigeant à venir".
Le chef de l'Etat français Emmanuel Macron a estimé mardi que le président syrien Bachar al Assad était "un criminel" et devrait répondre de ses crimes devant "la justice internationale", tout en précisant que c'était au peuple syrien de choisir librement son dirigeant. "Bachar al-Assad, c'est un criminel, il devra être jugé et répondre de ses crimes devant la justice internationale. Mais je n'ai pas fait de sa destitution un préalable, par pragmatisme", a déclaré M. Macron lors d'une conférence de presse, estimant qu'il revenait au peuple syrien "de choisir librement le dirigeant à venir".



 

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !