Paris - Ils protestaient contre un congrès de de directeurs de ressources humaines :

Violences lors d'une manifestation d'extrême gauche , 41 interpellations


Publié / Actualisé
Quarante et une personnes ont été interpellées jeudi lors d'un "rassemblement non déclaré" d'extrême gauche organisé par un collectif opposé aux ordonnances réformant le droit du travail, en marge d'un congrès de directeurs de ressources humaines au Bois de Boulogne à Paris, a annoncé la préfecture de police.
Quarante et une personnes ont été interpellées jeudi lors d'un "rassemblement non déclaré" d'extrême gauche organisé par un collectif opposé aux ordonnances réformant le droit du travail, en marge d'un congrès de directeurs de ressources humaines au Bois de Boulogne à Paris, a annoncé la préfecture de police.

Jeudi matin, "environ 80" personnes de "la mouvance contestataire" dont "une trentaine était cagoulées" ont dégradé sept véhicules en stationnement, dont trois ont été incendiés, selon un communiqué de la préfecture de police. Quarante et une personnes ont été interpellées pour "jets de projectiles sur agents de la force publique, port d'arme prohibé, et participation à un attroupement en étant porteur d'une arme", est-il ajouté.
AFP

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !