Enquête sur la nouvelle formule du Levothyrox :

Perquisition au siège de l'Agence française du médicament


Publié / Actualisé
Une perquisition était en cours mardi au siège de l'Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) à Saint-Denis, en Seine-Saint-Denis, dans le cadre de l'enquête sur la nouvelle formule du Levothyrox, a-t-on appris de sources concordantes.
Une perquisition était en cours mardi au siège de l'Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) à Saint-Denis, en Seine-Saint-Denis, dans le cadre de l'enquête sur la nouvelle formule du Levothyrox, a-t-on appris de sources concordantes.

Cette perquisition est "conduite par le magistrat à la tête de la section du pôle santé publique du parquet de Marseille" avec le soutien des gendarmes de l'Office central de lutte contre les atteintes à l'environnement et à la santé publique (Oclaesp), a précisé à l'AFP le procureur de Marseille Xavier Tarabeux. La nouvelle formule du Levothyrox, fabriqué par le laboratoire allemand Merck, fait l'objet de plaintes concernant de lourds effets secondaires.

AFP

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !