Google, Facebook et Twitter mobilisés :

G7 et géants de l'internet d'accord pour bloquer la propagande "terroriste" (Italie)


Publié / Actualisé
Les pays du G7 et les géants de l'internet se sont mis d'accord sur un plan visant à bloquer les contenus en ligne à caractère "terroriste", a annoncé vendredi un ministre italien, dont le pays préside actuellement le G7.
Les pays du G7 et les géants de l'internet se sont mis d'accord sur un plan visant à bloquer les contenus en ligne à caractère "terroriste", a annoncé vendredi un ministre italien, dont le pays préside actuellement le G7.

Des représentants de Google, Facebook ou Twitter, et les ministres de l'Intérieur des pays du G7, se sont retrouvés jeudi et vendredi à Ischia (sud de l'Italie), où la décision a été prise "de mettre en oeuvre ensemble" un plan d'action visant à bloquer "des contenus à caractère terroriste", a déclaré devant la presse Marco Minniti, ministre italien de l'Intérieur.

AFP

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !