Affaire Ferrand :

L'association Anticor dépose plainte à Paris pour relancer l'enquête


Publié / Actualisé
Anticor a déposé plainte à Paris pour relancer l'enquête qui visait le chef de file des députés LREM Richard Ferrand, près d'un mois après la décision de classement sans suite du parquet de Brest, a-t-on appris jeudi auprès de l'avocat de l'association anticorruption.
Anticor a déposé plainte à Paris pour relancer l'enquête qui visait le chef de file des députés LREM Richard Ferrand, près d'un mois après la décision de classement sans suite du parquet de Brest, a-t-on appris jeudi auprès de l'avocat de l'association anticorruption.

Cette plainte avec constitution de partie civile, déposée mercredi auprès du doyen des juges d'instruction du pôle financier de Paris, vise à obtenir la désignation - quasi-automatique - d'un magistrat pour enquêter sur l'affaire du bien immobilier acquis par la compagne de Richard Ferrand et loué ensuite aux Mutuelles de Bretagne, dont il était alors le directeur général. Elle porte sur des faits présumés de "prise illégale d'intérêts", et recel et complicité de ce délit.

Par Bassem ABOUALABASS - © 2017 AFP

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !