Afrique :

Le vice-président Mnangagwa, limogé par Mugabe, de retour au Zimbabwe


Publié / Actualisé
L'ancien vice-président zimbabwéen Emmerson Mnangagwa, dont l'éviction a provoqué mercredi le coup de force de l'armée contre le régime du président Robert Mugabe, est rentré jeudi au Zimbabwe, a-t-on appris vendredi dans son entourage.
L'ancien vice-président zimbabwéen Emmerson Mnangagwa, dont l'éviction a provoqué mercredi le coup de force de l'armée contre le régime du président Robert Mugabe, est rentré jeudi au Zimbabwe, a-t-on appris vendredi dans son entourage.

"Oui, il est de retour", a rapporté sous couvert de l'anonymat à l'AFP une source proche de M. Mnangagwa, lié aux militaires qui retiennent M. Mugabe en résidence surveillée.

L'armée zimbabwéenne, qui contrôle la capitale Harare, a annoncé vendredi avoir arrêté plusieurs proches du président Robert Mugabe, se félicitant de "progrès significatifs" dans son opération de purge au sein du parti au pouvoir de la Zanu-PF.
"Nous souhaitons informer la nation que des progrès significatifs ont été réalisés dans le cadre de notre opération. Nous avons mis la main sur plusieurs des criminels, tandis que d'autres sont toujours en fuite", a indiqué l'armée dans un communiqué publié dans le journal d'Etat The Herald.
AFP

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !