Basket :

NBA - Cleveland enchaîne, San Antonio foudroie OKC


Publié / Actualisé
Cleveland a décroché vendredi une quatrième victoire de suite grâce à LeBron James qui a arraché la prolongation et renversé les Clippers (118-113), tandis que San Antonio a enfoncé Oklahoma City, toujours en quête de constance (104-101).
Cleveland a décroché vendredi une quatrième victoire de suite grâce à LeBron James qui a arraché la prolongation et renversé les Clippers (118-113), tandis que San Antonio a enfoncé Oklahoma City, toujours en quête de constance (104-101).

 

Les Cavaliers sont encore convalescents après leur décevant début de saison, mais ils commencent à aller nettement mieux. Ils ont pourtant inquiété à nouveau leurs supporteurs avec leur catastrophique début de match, puisqu'ils étaient menés 12-0 après moins de cinq minutes de jeu. Distancés de 15 points (81-66) dans le 3e quart-temps, "King James" et ses coéquipiers n'ont pas baissé les bras et sont revenus petit à petit pour égaliser à 47 secondes de la fin du temps réglementaire sur un panier à trois points de leur star.

James a manqué le panier de la victoire à une seconde de la sirène mais il s'est rattrapé en prolongation, bien épaulé par Kevin Love (25 pts), auteur de deux tirs primés de suite qui ont mis KO les Clippers. Le bilan de Cleveland commence à avoir plus d'allure avec neuf victoires et sept défaites, mais cela a un prix: à 33 ans, James ne s'économise pas et doit tout faire seul ou presque depuis le départ de Kyrie Irving à Boston.

- 'Processus important' -

Il a joué 46 minutes contre les Clippers et il tourne à plus de 38 minutes de match depuis le début de saison quand les autres stars de la NBA, en particulier à Golden State, passent moins de temps sur les terrains à l'image de Stephen Curry (32 min par match). "On est en train de trouver nos repères et un véritable esprit d'équipe, c'est un processus important quand il y a eu tant de changements dans ce groupe", a balayé le triple champion NBA.

A San Antonio, Russell Westbrook, Carmelo Anthony et Paul George ont bien débuté la soirée, avant de perdre pied en fin de match. Le "Big Three" d'Oklahoma City a donné jusqu'à 23 points d'avance à son équipe (43-20), mais n'a pas réussi à donner le coup de grâce aux Spurs, toujours privés de Tony Parker et de Kawhi Leonard Grâce à LaMarcus Aldridge (26 pts) et Danny Green (17 pts), San Antonio est passé en tête au cours de la 3e période et n'a plus été inquiété.

- Batum et Ntilikina discrets -

Elu meilleur joueur la saison dernière grâce notamment à son impressionnante collection de "triple doubles", Westbrook n'arrive plus à affoler les statistiques: il s'est arrêté à 15 points, neuf rebonds et neuf passes décisives. OKC traîne à la 9e place de la conférence Ouest (7 v-8 d).

A l'Ouest toujours, il faudra compter avec Minnesota, surprenant 3e après avoir signé à Dallas sa 10e victoire en 15 matches (111-87). Jimmy Butler (21 pts) et Andrew Wiggins (19 pts) ont dominé l'inusable Dirk Nowitzki (15 pts) et des Mavericks coincés à la dernière place (2 v-14 d). Kemba Walker a marqué 47 points face à Chicago, mais il n'a pas réussi à conduire Charlotte à la victoire. Les Hornets se sont inclinés 123 à 120 face à une équipe qui restait sur cinq défaites de suite et ont concédé leur sixième revers de suite.


Pour son deuxième match de la saison, Nicolas Batum qui a fait son retour mercredi après une blessure à un coude, a été limité à neuf points en 27 minutes. Autre Français discret vendredi, Frank Ntilikina: il a marqué 7 points en 17 minutes, mais n'a été crédité que d'une seule passe décisive lors de la défaite des Knicks à Toronto (107-84). Les Knicks ont rétrogradé à la 9e place (8 v-7 d).

AFP

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !