Making-of de la journaliste de l'AFP Sarah Brethes :

Jawad, le logeur de terroristes : le rire après l'effroi"


Publié / Actualisé
Il est "Celui dont on a ri après avoir trop pleuré", comme le dira son avocat. Soupçonné d'avoir fourni une planque à plusieurs jihadistes après les attentats parisiens du 13 novembre 2015, Jawad Bendaoud est devenu la risée des réseaux sociaux et le défouloir d'un pays en deuil. "Au matin du 18 novembre, lors de l'assaut mené à Saint-Denis contre +son + appartement, je l'avais interviewé avant qu'il n'explique naïvement à une TV en continu avoir voulu rendre service" raconte Sarah Brethes, journaliste de l'AFP, dans un making-of intitulé "Le rire après l'effroi"
Il est "Celui dont on a ri après avoir trop pleuré", comme le dira son avocat. Soupçonné d'avoir fourni une planque à plusieurs jihadistes après les attentats parisiens du 13 novembre 2015, Jawad Bendaoud est devenu la risée des réseaux sociaux et le défouloir d'un pays en deuil. "Au matin du 18 novembre, lors de l'assaut mené à Saint-Denis contre +son + appartement, je l'avais interviewé avant qu'il n'explique naïvement à une TV en continu avoir voulu rendre service" raconte Sarah Brethes, journaliste de l'AFP, dans un making-of intitulé "Le rire après l'effroi"

 

Sarah Brethes écrit : "couvrant notamment l'actualité judiciaire au tribunal de Bobigny, j'ai ensuite recroisé à deux reprises le chemin de l'ingérable "Jawad", au cours des deux années où il a été incarcéré à l’isolement.

Il est environ 4H30 du matin quand la sonnerie du téléphone me tire d'un sommeil agité. Depuis les attentats, les nuits, hachées par les hurlements des sirènes de police, ont été courtes.

Au bout du fil, la voix de ma collègue Pauline Froissart, reporter au service des Informations générales : "Il y a des coups de feu à Saint-Denis, des habitants ont appelé à l'Agence. On ne sait pas ce qui se passe mais il faut que tu y ailles. C'est rue du Corbillon. File, je m'occupe d'appeler le maire".

Lire la suite ici

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !