Fonction publique :

L'Assemblée rétablit le jour de carence en cas d'arrêt maladie


Publié / Actualisé
L'Assemblée nationale a voté lundi soir le rétablissement, dans le cadre du budget 2018, d'un jour de carence dans la fonction publique en cas d'arrêt maladie, le gouvernement mettant en avant un moyen de réduire l'absentéisme.
L'Assemblée nationale a voté lundi soir le rétablissement, dans le cadre du budget 2018, d'un jour de carence dans la fonction publique en cas d'arrêt maladie, le gouvernement mettant en avant un moyen de réduire l'absentéisme.

Engagement de campagne d'Emmanuel Macron, le rétablissement d'un jour de carence (arrêt maladie rémunéré à partir du deuxième jour) dans la fonction publique avait été annoncé dès juillet par le gouvernement afin de "lutter contre le micro-absentéisme qui désorganise les services, alourdit la charge de travail des collègues en poste et coûte environ 170 millions d'euros par an".

AFP

   

1 Commentaire(s)

Samarcande, Posté
Ce vote est la preuve que celles et ceux qui votent les lois sont pour le moins particulièrement indécis et sans nul doute pas convaincus de l'efficacité de leur décision au point d'y revenir dessus lors d'un changement de gouvernance. Sans aucun doute les arrêts de travail seront moins nombreux mais inéluctablement plus longs. Pas si sûr ainsi de lutter efficacement contre l’absentéisme. A perdre un jour de rémunération, cela peut inciter à obtenir un arrêt plus long. 70 euros pour 15 jours d'arrêts, contre 70 euros pour 2 jours d'arrêt seulement, le calcul est vite fait, pas besoin de travailler à Bercy où même de siéger à l'Assemblée Nationale !!! L'on peut donc penser que lors du prochain changement de gouvernance ces mêmes Députés voteront la suppression de ce texte (Rires)