Dopage institutionnalisé :

JO-2018: il faut "analyser" la décision du CIO et "ne pas céder aux émotions" réagit le Kremlin


Publié / Actualisé
"Il ne faut pas céder aux émotions" mais "analyser avec attention" la décision du Comité international olympique (CIO), a déclaré mercredi le porte-parole du Kremlin au lendemain de l'exclusion de la Russie des jeux Olympiques d'hiver 2018. "La situation est sérieuse. Aujourd'hui, il ne faut évidemment pas céder à l'émotion mais analyser avec attention la décision du CIO", a déclaré aux journalistes Dmitri Peskov.
"Il ne faut pas céder aux émotions" mais "analyser avec attention" la décision du Comité international olympique (CIO), a déclaré mercredi le porte-parole du Kremlin au lendemain de l'exclusion de la Russie des jeux Olympiques d'hiver 2018. "La situation est sérieuse. Aujourd'hui, il ne faut évidemment pas céder à l'émotion mais analyser avec attention la décision du CIO", a déclaré aux journalistes Dmitri Peskov.


 

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !