Russie dopage :

Moutko quitte la présidence du comité d'organisation du Mondial-2018


Publié / Actualisé
Le vice-Premier ministre russe chargé des Sports Vitali Moutko a annoncé mercredi qu'il quittait la présidence du comité d'organisation du Mondial-2018, après avoir déjà suspendu ses fonctions à la Fédération russe de football pour pouvoir constester sa suspension des JO à cause du scandale de dopage.
Le vice-Premier ministre russe chargé des Sports Vitali Moutko a annoncé mercredi qu'il quittait la présidence du comité d'organisation du Mondial-2018, après avoir déjà suspendu ses fonctions à la Fédération russe de football pour pouvoir constester sa suspension des JO à cause du scandale de dopage.

Actuel directeur général de cette instance, Alexeï "Sorokine sera président du comité d'organisation de Russie 2018", a déclaré M. Moutko, cité par les agences de presse russes. Il a également annoncé avoir saisi le Tribunal arbitral du sport (TAS) pour contester sa suspension à vie des JO par les instances olympiques en raison du scandale de dopage institutionnalisé.
AFP

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !