Dans le quartier du Bronx :

Quatre enfants parmi les 12 morts du pire incendie à New York depuis 1990


Publié / Actualisé
Les enquêteurs cherchaient vendredi l'origine du feu qui a coûté la vie la veille à quatre enfants et huit adultes dans le quartier new-yorkais du Bronx, le pire incendie qu'a connu la ville depuis des décennies. Trois petites filles âgées de un, trois et sept ans ainsi qu'un garçonnet de sept ans ont perdu la vie, a annoncé la police vendredi.
Les enquêteurs cherchaient vendredi l'origine du feu qui a coûté la vie la veille à quatre enfants et huit adultes dans le quartier new-yorkais du Bronx, le pire incendie qu'a connu la ville depuis des décennies. Trois petites filles âgées de un, trois et sept ans ainsi qu'un garçonnet de sept ans ont perdu la vie, a annoncé la police vendredi.

Huit adultes --quatre hommes et quatre femmes -- ont également trouvé la mort dans le sinistre. Une femme et une fillette décédées ont été retrouvées dans une baignoire remplie d'eau dans laquelle elles semblent avoir essayé de se réfugier pour échapper aux flammes, selon plusieurs médias locaux.

"C'est une tragédie épouvantable et des familles ont été déchirées", s'est ému le maire de la ville, Bill de Blasio, sur Twitter jeudi soir, parlant du "pire incendie depuis au moins un quart de siècle".

Le feu s'est rapidement propagé jeudi vers 19h00 (00h00 GMT) du rez-de chaussée aux quatre étages de cet immeuble de briques comme il y en a des milliers à New York. Le bâtiment comptait 25 appartements. En larmes, les survivants ont raconté comment ils avaient été alertés par les cris de "Au feu, au feu" avant de se précipiter sur l'escalier de secours qui descend le long de la la façade.

"Je suis sorti par la fenêtre. Il y avait de la fumée partout (...) Je ne pouvais pas voir la porte, elle était déjà couverte de fumée", a témoigné un habitant, Matthew Igbinetion, sur la chaîne locale WABC. Selon Bill de Blasio, "quatre personnes très grièvement blessées" luttaient encore jeudi soir contre la mort et d'autres étaient gravement blessées.

"Les gens sont morts à différents étages, et leur âge va de un an à plus de 50 ans", a expliqué le chef des pompiers de New York, Daniel Nigo. "Cette tragédie est sans aucun doute historique de par son ampleur", a-t-il souligné.

Une école qui se trouve non loin du sinistre a été transformée en centre d'accueil d'urgence pour les habitants de l'immeuble alors que le thermomètre affichait des températures glaciales aux alentours de -10 degrés Celsius. Les rafales de vent gelé ont pu alimenter les flammes.

- Fenêtres béantes -

Construit en 1916, l'immeuble n'était pas aménagé pour résister aux incendies et six infractions avaient été déclarées, dont au moins une liée à un détecteur de fumée défectueux, a rapporté le New York Times. Le froid a également compliqué le travail des quelque 160 pompiers qui ont mis environ trois heures la veille pour maîtriser le sinistre, selon les médias locaux.

Plusieurs pompiers étaient encore sur les lieux vendredi au petit matin, tandis que les inspecteurs tentaient de déterminer les causes du sinistre.
Des stalactites de glace pendaient sur l'escalier de secours extérieur en métal, typique de New York et des fenêtres béantes trouaient la façade, témoins du feu meurtrier.

L'incendie s'est produit non loin du Zoo du Bronx, l'un des endroits les plus prisés des touristes et des 8,5 millions d'habitants de New York. Dix personnes avaient été tuées en mars 2007 quand un feu a ravagé une maison, également dans le Bronx. Il s'agissait alors du pire incendie dans la ville, à l'exclusion des attentats du 11 septembre 2001, depuis 1990.

AFP

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !