Le dirigeant indépendantiste a réuni une majorité :

Le nationaliste Talamoni élu président de l'Assemblée de Corse


Publié / Actualisé
Le dirigeant indépendantiste Jean-Guy Talamoni a été élu mardi président de l'assemblée de la nouvelle collectivité territoriale unique de Corse, avec 40 voix sur 63, a constaté l'AFP.
Le dirigeant indépendantiste Jean-Guy Talamoni a été élu mardi président de l'assemblée de la nouvelle collectivité territoriale unique de Corse, avec 40 voix sur 63, a constaté l'AFP.

"Je déclare élu Jean-Guy Talamoni président de l'Assemblée de Corse", a proclamé Pierre-Jean Luciani, doyen d'âge de l'assemblée et élu DVD. Jean-Guy Talamoni, président sortant de l'ancienne assemblée, a été longuement applaudi, avant d'entamer un court discours en langue corse.

Sur les 63 élus, 40 ont voté pour lui. Les candidats de droite Jean-Martin Mondoloni et Valérie Bozzi ont respectivement obtenu 10 et 6 voix. Jean-Charles Orsucci (LREM), 6 voix. Un votant s'est prononcé pour l'autonomiste Gilles Simeoni, qui n'était pas candidat à la présidence.

Après une suspension de séance d'un peu moins d'une heure, les élus de l'assemblée doivent élire ensuite les membres de la Commission permanente puis du Conseil exécutif, sorte de "mini-gouvernement" corse de 11 membres, dont la présidence devrait revenir à l'autonomiste Gilles Simeoni, l'autre grand vainqueur des élections territoriales des 3 et 10 décembre.
AFP

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !