Agression de Vendin-le-Vieil :

Le détenu islamiste mis en examen par un juge antiterroriste


Publié / Actualisé
Le détenu islamiste allemand Christian Ganczarski, accusé d'avoir agressé jeudi trois surveillants de sa prison de Vendin-le-Vieil (Pas-de-Calais), a été mis en examen lundi pour tentatives d'assassinats par un juge antiterroriste et de nouveau écroué, a appris l'AFP de source judiciaire.
Le détenu islamiste allemand Christian Ganczarski, accusé d'avoir agressé jeudi trois surveillants de sa prison de Vendin-le-Vieil (Pas-de-Calais), a été mis en examen lundi pour tentatives d'assassinats par un juge antiterroriste et de nouveau écroué, a appris l'AFP de source judiciaire.

Ce vétéran d'Al-Qaïda, instigateur de l'attentat de Djerba (Tunisie) en 2002, a été mis en examen pour "tentatives d'assassinats sur personnes dépositaires de l'autorité publique en relation avec une entreprise terroriste", a indiqué cette source, dans le cadre de l'information judiciaire ouverte lundi par le parquet de Paris au terme de quatre jours de garde à vue depuis l'agression.

2018 AFP

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !