Rohingyas :

La Birmanie et le Bangladesh se donnent deux ans pour régler le retour des réfugiés


Publié / Actualisé
La Birmanie et le Bangladesh se sont donnés mardi deux années pour régler le retour des plus de 650.000 de Rohingyas qui ont quitté la Birmanie depuis fin août, pour fuir une campagne de répression de l'armée birmane.
La Birmanie et le Bangladesh se sont donnés mardi deux années pour régler le retour des plus de 650.000 de Rohingyas qui ont quitté la Birmanie depuis fin août, pour fuir une campagne de répression de l'armée birmane.


Les deux pays se sont mis d'accord à Naypyidaw, la capitale birmane, "sur le document que devront remplir" les réfugiés, a indiqué le ministère des Affaires étrangères du Bangladesh. Les Nations unies estiment que cette minorité musulmane a été victime d'une "épuration ethnique".

- © 2018 AFP

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !