Recensement des migrants :

Le Conseil d'Etat refuse de suspendre la circulaire Collomb


Publié / Actualisé
Le Conseil d'Etat a refusé de suspendre la très controversée "circulaire Collomb" organisant un recensement des migrants dans l'hébergement d'urgence, déboutant une trentaine d'associations qui dénonçaient une logique de tri, selon la décision publiée mardi.
Le Conseil d'Etat a refusé de suspendre la très controversée "circulaire Collomb" organisant un recensement des migrants dans l'hébergement d'urgence, déboutant une trentaine d'associations qui dénonçaient une logique de tri, selon la décision publiée mardi.

La circulaire du 12 décembre ne confère "aucun pouvoir de contrainte" aux équipes mobiles chargées du recensement et elles ne pourront rencontrer que les personnes "qui acceptent de s'entretenir avec elles", a estimé le Conseil d'Etat saisi en référé, selon qui aucun élément concret ne permet de conclure à une "situation d'urgence" qui justifierait une suspension.

Par Santiago TORRADO - © 2018 AFP

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !