Football :

Le PSG vacille mais gagne grâce à Mbappé à Guingamp


Publié / Actualisé
Un doublé de Kylian Mbappé, entré à la mi-temps, a permis au Paris SG de renverser le score (3-1) à Guingamp après avoir été sérieusement bousculé, pour la 2e journée de Ligue 1, samedi.
Un doublé de Kylian Mbappé, entré à la mi-temps, a permis au Paris SG de renverser le score (3-1) à Guingamp après avoir été sérieusement bousculé, pour la 2e journée de Ligue 1, samedi.

Le PSG reprend provisoirement la tête du championnat avec 6 points et une meilleure différence de but que les surprenants Rémois, vainqueurs de Lyon vendredi (1-0).Pour Guingamp, c'est en revanche un second revers consécutif et le compteur reste pour le moment à 0 (14e).

Thomas Tuchel avait décidé de faire encore confiance aux jeunes dans ce match, titularisant une nouvelle fois Colin Dagba en défense, Antoine Bernede et Christopher Nkunku au milieu et même Timothy Weah en pointe, laissant Kylian Mbappé sur le banc au coup d'envoi.

Un choix qui a bien failli tourner au fiasco lors d'un premier acte raté dans les grandes largeurs et clos sur un score de 1-0 pour Guingamp presque flatteur.Le bouillon pris par Thomas Meunier sur son aile droite, face à Marcus Thuram qui a fait ce qu'il voulait, en est une première illustration.

L'ouverture du score bretonne, arrivée d'un mauvais contrôle de Dagba, suivi d'une valse-hésitation avec Thiago Silva, que Marcus Coco exploitait en servant parfaitement Nolan Roux qui ajustait Gianluigi Buffon pour son premier but en rouge et noir (1-0, 20) en est une seconde.

- Mbappé décisif -

Quelques minutes plus tard, un mauvais alignement, une sortie hasardeuse de Buffon permettait à Coco de redresser le ballon de l'extérieur pour la tête de Nicolas Benezet qui marquait dans le but vide.But finalement annulé pour un petit croche-pied involontaire mais bien réel de Benezet sur un parisien (29).Outre l'assistance vidéo, le PSG pouvait aussi remercier Buffon pour un arrêt remarquable à 0-0, en envoyant une reprise-réflexe de Roux sur la transversale d'une manchette du bras droit (14), avant de détourner à l'horizontale un tir de Ludovic Blas à 20 mètres (15).

Et offensivement ? Rien, ou presque. Une frappe de Di Maria enroulée mais au-dessus à la 5e. Côté Neymar, des passes intéressantes, mais le néant côté tir après 45 minutes.Thomas Tuchel ne pouvait pas rester sans réagir et l'entrée de Mbappé à la place de Weah au coup d'envoi de la seconde période était un signe envoyé à ses joueurs.

Plus incisifs, mais aussi servis par des adversaires qui ont un peu raté leur retour des vestiaires, Paris a dû s'en remettre à un penalty pour une faute grossière de Jordan Ikoko sur Neymar pour revenir à hauteur.Le Brésilien a tranquillement pris Kalle Johnsson à contre-pied (1-1, 53).Face à un adversaire qui a ensuite pêché physiquement, Paris aurait pu prendre l'avantage sur une déviation au premier poteau de Di Maria sur un corner de Neymar, mais qui a heurté le montant (78).

Et c'est finalement bien au seul champion du monde sur la pelouse qu'est revenu l'honneur de marquer le but décisif, d'un plat du pied tranquille après une très belle combinaison et une déviation Di Maria (1-2, 82).

Il s'est même offert un doublé sur une accélération foudroyante et un petit ballon piqué au-dessus de Johnsson à l'entrée du temps additionnel (3-1, 90+1), confirmant que Mbappé sera cette année un joueur aussi indispensable au PSG que Neymar.
 AFP

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !