Ouragan de catégorie 3 :

Lane est près d'Hawaï, l'archipel en alerte


Publié / Actualisé
L'ouragan Lane se dirigeait vendredi vers le nord en direction des îles principales de l'archipel d'Hawaï, provoquant déjà de fortes pluies et des crues, les autorités exhortant à la vigilance même si l'ouragan a faibli en intensité.
L'ouragan Lane se dirigeait vendredi vers le nord en direction des îles principales de l'archipel d'Hawaï, provoquant déjà de fortes pluies et des crues, les autorités exhortant à la vigilance même si l'ouragan a faibli en intensité.

A 12H00 GMT, avec des vents soufflant à 195 km/h, cet ouragan était classé en catégorie 3 (sur 5) sur l'échelle Saffir-Simpson et avançait à 8 km/h, selon le dernier bulletin du Centre national des ouragans du Pacifique (CPHC).

Cette puissante tempête, se trouvant à 320 kilomètres au sud de Honolulu, la capitale de l'Etat d'Hawaï, continuait cependant à inquiéter les autorités américaines, de nombreux territoires restant en "alerte ouragan".
"L'oeil de l'ouragan passera sur ou dangereusement près de parties des îles principales d'Hawaï plus tard aujourd'hui ou ce soir", ce vendredi, précisait cette même source.
Les effets de Lane se faisaient déjà sentir avec des vents forts soufflant sur l'île principale, l'île de Maui et d'Oahu, où se trouve Honolulu.
Les météorologistes américains du National Weather Service (NWS) Honolulu, avaient enregistré des vents allant de 56 km/h à près de 108 km/h à travers les îles.
Plus de 60 centimètres d'eau étaient déjà tombés sur certaines zones de l'île principale, selon le dernier communiqué du CPHC.
"L'ouragan Lane est toujours un puissant ouragan de catégorie 3. Il y a toujours une forte possibilité de montée des eaux, de vents forts et de pluies diluviennes", a tweeté dans la nuit de jeudi à vendredi le maire d'Honolulu.
"Nos équipes sont en coopération étroite avec l'Etat (de Hawaï) et avec les autorités locales", avait tweeté jeudi le président américain.
"Vous êtes dans nos pensées", avait souligné Donald Trump, à l'adresse des habitants de cet archipel américain dans le Pacifique.
Le Centre national des ouragans du Pacifique prévoit un affaiblissement de la force des vents plus tard dans la journée de vendredi et jusqu'à tard samedi même si Lane devrait rester un "ouragan dangereux" en s'approchant des îles.

AFP

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !