Réforme :

La Malaisie va abolir la peine de mort


Publié / Actualisé
Le gouvernement malaisien a décidé de l'abolition de la peine de mort, a annoncé jeudi le ministre malaisien des Communications Gobind Singh Deo, une réforme d'emblée saluée par les organisations de défense des droits de l'homme.
Le gouvernement malaisien a décidé de l'abolition de la peine de mort, a annoncé jeudi le ministre malaisien des Communications Gobind Singh Deo, une réforme d'emblée saluée par les organisations de défense des droits de l'homme.

"Le gouvernement est d'accord pour abolir la peine de mort", a-t-il dit à l'AFP. "J'espère que la loi sera bientôt amendée."

La peine capitale, par pendaison, est actuellement prévue par la loi malaisienne pour toute une série de crimes allant du meurtre à l'enlèvement, en passant par la possession d'armes à feu et le trafic de drogue.

Le gouvernement a opté pour l'abolition en raison d'une opposition grandissante des Malaisiens à l'égard de la peine de mort.

"La peine de mort est barbare et d'une inimaginable cruauté", a déclaré dans un communiqué N. Surendran, de l'organisation de défense des droits de l'Homme Avocats pour la liberté.
Il a estimé qu'après avoir aboli la peine capitale, la Malaisie aurait l'autorité morale pour se battre pour les personnes condamnées à mort à l'étranger.

AFP

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !